BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Lecture du moment

                                                                                                                                                                              

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Bientôt

       

 

BIENVENUE SUR LE SITE DE:
MARCHEE DU TISSU
Le nouveaux dates pour FRANCE automne/hiver 2014
METZ, DIMANCHE 14 SEPTEMBRE 2014
NANCY, SAMEDI 8 NOVEMBRE 2014
MULHOUSE, DIMANCHE 9 NOVEMBRE 2014
STRASBOURG, DIMANCHE 30 NOVEMBRE 2014
REIMS, SAMEDI 6 DECEMBRE 2014

 

 

 

 

 

                   

   

Stelou lit, cuisine, tricote, couds...

  • Land art 2014
  • Recyclage
  • Doubs
  • 007
  • écharpe homme
  • cale nuque serpent

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Rechercher

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Vos réactions

Recommander

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

Vendredi 28 novembre 2014 5 28 /11 /Nov /2014 10:00

    J'avais promis de ne plus faire d'articles sur ce sujet, et finalement, je ne peux pas m'empêcher de vous montrer mes dernières réalisations.

Voici donc encore une besace (pour moi cette fois-ci!!!) et un sac "bibliothèque" pour une amie.

 

007-copie-5.JPG 008-copie-4.JPG

 

Côté pile et côté face:

 006-copie-8.JPG sac.JPG

 

Intérieur du sac:

 

005-copie-7.JPG

 

Un peu plus coloré que les sacs offerts par la médiathèque, quoique niveau couleur je suis restée sage avec ce modèle ci...

 

Il ne me manque plus qu'une trousse coordonnée à mon nouveau sac!

 

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 27 novembre 2014 4 27 /11 /Nov /2014 09:19

De SEKSIK & LE HENANFF

Casterman; août 2014

 

Modigliani - Fabrice Le Hénanff, Laurent Seksik - 2203071001 - 9782203071001

Je me suis toujours beaucoup interréssée à la peinture et l'art de manière générale, mais j'avoue que ce peintre-ci je ne m'y suis jamais penchée plus que ça. Avec cette BD, j'ai découvert un artiste tortué, plein de talents, rongé par la maladie et comme beaucoup d'artistes vivant dans la misère, sans le sou avec une reconnaissance de son travail et son talent qu'après sa mort.

Cette BD m'aura donné envie de me pencher un peu plus sur ses tableaux et autres oeuvres, à découvrir donc...

 

Ci-joint un résumé de l'éditeur bien plus complet que le mien:

 

Une évocation frémissante et sensible du peintre Amedeo Modigliani, mort dans la misère au seuil de la gloire, à l’orée du XXe siècle.

Paris, 1917. Dans le misérable logis sous les toits partagé avec sa jeune compagne Jeanne, et qui lui sert d’atelier, Amedeo Modigliani rongé par la tuberculose vitupère contre le monde entier. En dépit de ses efforts, personne ou presque n’a encore reconnu le génie de sa peinture, alors que ses comparses Picasso, Soutine ou Matisse flirtent déjà avec la consécration. Il faut dire que le personnage est difficile, pour ne pas dire impossible. Emporté, inconstant, volage, arrogant et de mauvaise foi, Modigliani rebute la plupart de ceux qu’il rencontre, pour ne rien dire des excès de drogue et de boisson qui le rendent infréquentable. Pour la famille de Jeanne, ce personnage superlatif est décidément insaisissable : trop incompréhensible, trop incontrôlable, trop habité. Et même son mécène et marchand Zlobowski, pourtant éperdu d’admiration pour son talent, doit subir sans broncher les sarcasmes et les colères dantesques de ce possédé pour qui peindre est un combat, une obsession douloureuse. En quelques séquences qui sont autant de fragments d’une vie d’artiste hanté, Laurent Seksik dresse un portrait bouleversant de la dernière période de la vie tragique de Modigliani. Alors que la guerre prend fin, le succès semble à portée de main, enfin, mais la mort aussi est au rendez-vous. La gloire sera posthume.
Une évocation biographique poignante que le romancier, déjà auteur chez Casterman de la version bande dessinée des Derniers jours de Stefan Zweig, a également tiré de sa propre pièce de théâtre Modi, cette fois avec le concours inspiré du dessinateur Fabrice Le Hénanff

Par stelou - Publié dans : BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 20:09

    Comme chaque année nous sommes aller ce week end faire un saut au salon du livre de Colmar, salon que j'affectionne particulièrement par sa profusion de libraires et éditeurs présents, des nombreux auteurs et illustrateurs mais aussi de toutes les animations qui ont lieu autour du livre surtout dans le secteur jeunesse.

En revanche, cette année a été je pense l'année de trop, en effet il y avait une telle effervescence, un monde incalculable de personnes, difficile de s'approcher de certains stands, tellement les gens s'y accrochaient...Bref, ce qui devait être un moment convivial en famille à vite tourner au vinaigre; à peine arrivés nous rêvions de faire demi-tour...

Bon au détour d'un stand on y a quand même aperçu Géronimo Stilton en pleine séance de dédicaces

004-copie-2.JPG

 

ainsi qu'une expo autour du travail de Christian VOLTZ


007.JPG  005-copie-1.JPG


 

Enfin, histoire de rattraper notre déception du matin, nous avons également fait une halte à la BNU ( bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg) qui a rouvert ses portes après de nombreuses années de fermeture pour travaux.

008.JPG

Cela faisait bien....(tiens autant que ça???)... donc  XXX années que je n'avais pas mis les pieds dans cette bibliothèque, c'est donc avec nostalgie que j'y suis retournée.

Un peu déçue de prime abord, car il ne reste plus grand chose de la BNU que j'ai fréquenté , mais bon il faut vivre avec son temps...

Donc on ouvre tous les espaces, on met du blanc et du béton un peu partout, on rajoute des prises au bureau que chacun puisse y brancher son portable, dommage qu'on ne puisse pas y brancher le cerveau de certain....Bon, oui c'est beau car c'est neuf et propre, on verra comment cela va vieillir d'ici quelques années, cela m'aura au moins remémoré bon nombre de bons souvenirs ....

 

 009.JPG  010.JPG

 

011.JPG  012

Par stelou - Publié dans : Autour du livre...
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 21:50

De Clara DUPONT-MONOD

Août 2014, grasset

  Le roi disait que j'étais diable 

 

Non ce n'est pas un ouvrage historique au sens propre du terme, mais bien une histoire romancée autour du personnage d'Aliénor d'Aquitaine. Ici est narré son mariage avec Louis VII, avant tout homme de foi avant d'être roi, et le temps de leur union qui n'aura duré que quinze ans.

Aliénor était très avant-gardiste pour son époque: une femme de caractère, guerrière dans l'âme et insoumise. Tout l'opposé de Louis VII qui se destinait à une vie recluse et monarcale, mais que le devoir a amené à régner sur la France. Dès le premier regard porté sur sa future femme, il est séduit, conquit et prêt à tout, même à renoncer à ses valeurs profondes par amour pour elle. Mais comme dans tous les amours à sens unique cela ne peut que mal se terminer.

Lecture plaisante mais sans plus; en revanche je vous recommande l'un de ses premiers romans qui m'avait passionné: "la folie du roi Marc"

Note:3

Par stelou - Publié dans : Romans français
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 19 novembre 2014 3 19 /11 /Nov /2014 21:00

de Claire MESSUD

Gallimard, juin 2014

 

   

 

Nora a la quarantaine, est célibataire, institutrice appréciée de ses élèves et des parents, s'occupe convenablement de son père âgé; mais au final est-elle aussi sage qu'elle le laisse paraître à ses voisins, entourage, gens qu'elle cotoye au quotidien. Nora n'est -elle pas une femme en colère, un peu féministe sur les bords qui a envie de crier haut et fort que stop cela suffit elle en a assez de jouer ce rôle qui lui colle tellement à la peau. Elle aussi veut vivre sa vie comme elle l'entend, sortir de ce carcan dans lequel elle s'enlise depuis des années.

C'est l'arrivée d'un couple d'européens  (Sirena et Skandar) accompagné de leur fils Reza qui va permettre à Nora de s'affirmer par le biais de l'art ( passion qu'elle avait abandonné afin de se consacrer aux autres).

Projet et sujet ambitieux mais que j'ai fini par abandonné à la page 197....Trop de longueurs et sincèrement Nora semblait être un personnage très fort et sûre de ses choix mais qui finalement reste indécise quant à ses sentiments envers les différents membres de cette famille: on ne sait pas exactement qui l'attire le plus: la mère, le père, le fils? Quel amour recherche -t-elle? Si j'avais terminé le bouquin j'aurai probablement la réponse à l'heure qu'il est, mais franchement cela ne m'empêchera pas de dormir ce soir !!

Ce livre ne restera pas dans les annales et ne fait pas partie de mes coups de coeur...Mais je pense que vous l'aviez déjà compris...

 

Note:1

Par stelou - Publié dans : Romans étrangers
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 11 novembre 2014 2 11 /11 /Nov /2014 05:00

de ORDAS, COTHIAS, MOUNIER

Bamboo édition, collection grand angle 2010

  

 

En cette journée de commémoration, de notre devoir de mémoire à tous envers tous ses  poilus qui ont donné leur vie pour la patrie, je me dois de vous parler aujourdh'hui d'une BD qui traite  de ce sujet.

 

J'ai lu cette série d'une traite ce WE, enfin que les trois premiers volets, il en existe un quatrième et le tome 5 vient de paraître. ( Des frustrations en perspective, il me faudra attendre que la médiathèque l'achète....)

 

Je vous en note le résumé de la quatrième de couverture, cela sera plus parlant et voici également quelques images trouvées sur le net:

 

Je m'appelle Louis-Charles Bouteloup, je suis chirurgien, jeune diplômé de médecine et en ce premier jour de l'année 1916 , je rejoins le service de santé qui opère au front. Il me faudra moins de vingt-quatre heures pour remettre en question tout ce qu'on m'a appris et savoir qu'on ne peut expliquer à des soldats qu'ils risquent de mourir pour des appétits de pouvoirs locaux et des décisions de courtisants.

Mon unité, l'Ambulance 13, composée d'une poignée de poilus infirmiers, va devenir ma nouvelle famille.

 

 

  Note:5

 

 

Par stelou - Publié dans : BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 6 novembre 2014 4 06 /11 /Nov /2014 20:00

de Béa JOHNSON

Les arènes, septembre 2013

 

Zéro Déchet de Béa Johnson

 

Etant très sensible à l'écologie, le bio, les choses simples et saines de la vie et souhaitant dans la mesure du possible ne pas rentrer dans notre système de surconsommation actuelle ; ce livre, vous l'aurez compris a très vite retenu toute mon attention.

Alors oui, il y a des choses à retenir et à appliquer afin d'arrêter de surcharger nos décharges et de stopper le réchaiuffement climatique entre autre. Mais pour cela le livre de Béa Johnson ne suffira pas; il faut qu'il y ait une prise de conscience massive de la population pour appliquer tous ces préceptes ( très justes et plein de bon sens) pour obtenir un résultat concluant.

Je pense que tout un chacun peu "reduire " considérablement ses déchets; obtenir le "zéro déchet" est un peu plus complexe et certainement pas en adéquation avec le mode de vie de la majeure partie d'entre nous... Pour ma part, si je pouvais atteindre cet objectif j'en serai ravie, d'autant plus que ma "redevance incitative d'enlèvement des ordures ménagères" se fait au poids et à la levée....Heureusement que nous avons un compost, cela a déjà considérablement allégé notre poubelle!!

Pour en revenir à notre livre, l'auteur se base sur 5 principes de base qu'elle met en application dans toute la maison (cuisine, salle de bain, chambre à coucher, bureau, etc...)afin de ne plus avoir un seul déchet à jeter. Cela nécessite bien evidemment et avant toute chose de vivre simplement, sans besoins démesurés en osmose avec la nature et de manière très minimaliste.

Les principes:

REFUSER ( ce dont nous n'avons pas besoin)

REDUIRE (ce dont nous n'avons pas besoin mais ne pouvons pas refuser)

REUTILISER ( ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser ni réduire)

RECYCLER (ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser)

COMPOSTER ( le reste)

 

Je vous laisse méditer cela et vous invite à le lire, même si vous n'arrivez pas à obtenir le zéro déchet il y aura certainement l'une ou l'autre astuce qui retiendra votre attention et qu'elle satisfaction de se dire que je demain je polluerai moins ma belle planète que hier!

 

NOte:5

Par stelou - Publié dans : Faits de société
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 31 octobre 2014 5 31 /10 /Oct /2014 20:33

En cette veille de Toussaint, bon week end....et bonne soirée sous le signe de la citrouille et des bougies...

 

147.JPG  146.JPG

 

143.JPG  145.JPG

Par stelou - Publié dans : Vacances
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 31 octobre 2014 5 31 /10 /Oct /2014 07:47

Béatrice VIGOT-LAGANDRE

Le sureau, février 2007

  Courgettes, je vous aime 

 

Cet ouvrage je le consulte régulièrement lorsque la saison des courgettes arrivent et que je ne sais plus comment les cuisiner. Car contrairement aux idées reçues la courgette n'est pas un légume fade et sans saveur ; il faut simplement trouver l'ingrédient ou l'épice qui saura le mettre en valeur et éveiller nos papilles!

 

Cette semaine j'ai donc testé:

Quiche aux courgettes et aux deux fromages:

200 gr de farine

100 gr de beurre

800 gr de courgettes

150 gr de comté

100 gr de fromage blanc

30 gr de crème

1 oignon

1 filet d'huile d'olive

noix de muscade

sel et poivre

 

Préparer la pâte brisée:

Verserla farine et le sel dans un saladier, creuser un puits et ajouter le beurre mou en petits morceaux.

Pétrir en ajoutant un peu d'eau tiède.

Etalerla pâte et foncer un moule à tarte

 

Laver es courgettes et les couper en rondelles.

Faire revenir l'oigon émincé dans l'huile d'olive; ajoutez les courgettes.

Faire mijoter qqs minutes à feu moyen jusqu'à évaporation de l'eau.

Dans un bol, battre les oeufs avec la crème et le fromage blanc. Salez, poivrez, ajouter le comté râpé et une pointe de muscade.

Verser les courgettes et la préparation aux oeufs sur le fonds de pâte.

Faire cuire à four chaud (180°C) pdt 30/40 min.

Servir chaud ou tiède.

 

J'ai servi cette quiche avec une salade verte, cela était suffisant car très consistante comme quiche.

 

IL existe plusieurs ouvrages chez cet éditeur; chaque livre est consacré à un seul fruit ou légume qu'on décline sous différentes formes.  ( Tomates, je vous aime...; carottes, poireaux et oignons; potirons et potimarrons; légumes oubliés...) Malheureusement je n'en ai que deux (celui-ci et celui sur les aubergines) et la collection n'est pas suivie à la médiathèque, pourtant elle mérite d'être mise en avant!

Par stelou - Publié dans : Cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 22 octobre 2014 3 22 /10 /Oct /2014 12:48

Je continue dans ma lancée: arrêtons de gaspiller et essayons de consommer de manière intelligente. Cette fois-ci objectif recyclage.

En triant les vêtements trop petits des enfants, je me suis rendue compte que j'avais à porter de main une source insoupçonnée de tissus et de matière qui ne demandait qu'a être retravaillé.

 

Prenez des poupées/poupons en manque de tenues, accompagnés de vêtements d'enfants trop abîmés ou tâchés.

 Puis laissez libre cours à votre imagination.

 

001-copie-11.JPG

 

Avec un gilet fille j'ai réalisé une salopette à Sam, une robe et un pantalon à Rosalie

003-copie-10.JPG  008-copie-3.JPG

 

 

Une deuxième robe dans un sous pull rayé.

 

007-copie-4.JPG

 

Et enfin avec un collant ( incroyable ce que l'on peut faire avec un collant, ne les jetez plus!!!) une robe, une jupe et un combi-pyjama.

 

005-copie-6.JPG  006-copie-7.JPG

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Samedi 18 octobre 2014 6 18 /10 /Oct /2014 20:12

Ca y est les vacances (pour les enfants et uniquement pour les enfants, ah ces veinards...) viennent de démarrer et evidemment même s'ils ont besoin de se reposer un peu , il faut les occuper ces loustics.


Donc pour ce premier jour et sous ce beau soleil nous nous sommes lancés dans le "land art". Kezaco, me direz-vous?


C'est très simple: promenez-vous et inspirez-vous de la nature qui vous entoure pour créer une oeuvre d'art éphémère.

Avec  les enfants nous avons donc chaussé nos bottes et direction le petit sentier pédestre qui longe notre village pour laisser libre cours à notre imagination.


Voici le résultat, pour démarrer, suivez la flèche:

002-copie-1.JPG

 

Admirez ces fleurs colorées:

001-copie-1.JPG 005.JPG 003.JPG

 

Attention au lapin et autres animaux de passage:

 

004.JPG 006-copie-1.JPG

 

007-copie-2.JPG

 

ET pour finir:

 

008-copie-1.JPG 009-copie-1.JPG

 

Evidemment nous irons régulièrement voir nos oeuvres ( en espérant que le premier coup de vent ne les emportera pas )...ET retenterons l'expérience  à l'occasion.

Si vous souhaitez vous aussi essayer, je vous recommande vivement  le livre de Marc POUYET, aux éditions plume de carotte, "Artistes de jardin, pratiquer le land art au potager"

Par stelou - Publié dans : Vacances
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 17 octobre 2014 5 17 /10 /Oct /2014 08:26

Je continue ma quête de recettes faciles et surtout réalisables avec des enfants; en voici une dénichée dans un Marie-claire (je n'ai pas noté le n° malheureusement....)

Cette recette a été adopté à l'unanimité, nous la referons donc probablement.

Seule différence : nous n'avons pas fait des triangles mais utilisé le moule à chaussons de chez TuP****

 

Pour 8 triangles:

8 portions de vache qui rit

1/2 petit bouquet de coriandre

1/2 botte de basilic

250 gr de pâte brisée

1 jaune d'oeuf délayé dans un peu d'eau

poivre du moulin

 

*Lavez , séchez et hâchez les herbes. Débarrassez les portions de fromage de leur papier.

* Etalez la pâte en un rectangle de 40 sur 20 cm, puis détaillez-la en carrés de 10sur 10 cm. Roulez les vaches qui rit dans les herbes hâchées.

* posez sur la moitié de chaque carré de pâte une portion de fromage aux herbes. Poivrez légèrement.  Badigeonnez d'eau le bord, puis repliez la pâte par-dessus le fromage pour former un triangle.

*Appuyez sur le pourtoyr des triangles avec une fourchette pour bien souder les bords, puis badigeonnez de jaune d'oeuf dilué dans un peu d'eau. enfournez 1/4 h dans un four préchauffé th.7 (210°C). servez chaud.

 

Ces triangles peuvent être faits avec des petits carrés frais, du tartare ou même des apéricubes aromatisés. Il est possible de les cuire à l'avance et de les réchauffer doucement au four au moment de servir.

 

Evidemment pas de photos à vous montrer, puisque plus vite avalé que préparé....

Par stelou - Publié dans : Cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Dimanche 12 octobre 2014 7 12 /10 /Oct /2014 07:56

de Jane CASEY

10x18, octobre 2013

  Ceux qui restent par Casey 

 

Autant annoncé la couleur tout de suite: je n'ai pas aimé ce roman. L'intrigue a été très longue à se mettre en place et une fois que l'on comprend de quoi il retourne on se dit que cela est bien glauque et j'avoue que je ne m'attendais pas à ce dénouement..

Un petit résumé pour la forme:

Sarah n'a qu'une dizaine d'années lorsque son grand frère disparaît, pour ne plus jamais revenir. Elle somnole paisiblement dans le jardin familial, son frère joue au tennis. Elle l'entends vaguement lui dire qu'il revient de suite, puis....plus rien. Elle se réveille, le frère n'est toujours pas revenu. Plus tard dans la soirée elle voit l'inquiétude sur le visage de sa mère et très vite tout s'enchaîne: la police est alertée, les recherches démarrent. Et sans cesse l'on interroge Sarah; mais elle est incapable de répondre aux questions des uns et des autres, elle dormait, très peu d'adultes semblent la croire...

16 ans plus tard, Sarh est enseignante dans la petite ville où elle a grandit, elle vit toujours avec sa mère, devenue alcoolique depuis la disparition de son frère. Une de ses élèves est retrouvée non loin de son domicile; c'est elle même qui découvre le cadavre alors qu'elle faisait son jogging. Très vite le passé resurgit, Sarah est-elle la victime ou la coupable; qu'elle lien entre cette jeune élève et son frère?

 

Note:1

 

 

Par stelou - Publié dans : Policiers
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 7 octobre 2014 2 07 /10 /Oct /2014 18:59

Collection familydoc

Fleurus, 2007

 

Régulièrement, j'emprunte des ouvrages de cuisine destinés aux enfants à la médiathèque, mais rare sont ceux qui arrivent à m'enchanter. Jusqu'à présent pas moyen de trouver la perle qui allie originalité, simplicité ....Pourtant je n'ai pas l'impression d'être trop exigente, j'aimerai juste pouvoir faire autre chose avec mes enfants que "le cake salé", "la galette des rois", "le gâteau au yaourt", "les tartines au chèvre" ou "les brochettes de légumes". Cela dit, avec cette profusion d'ouvrages sur la cuisine, soit je consulte tout le temps les mêmes, soit les éditeurs manquent d'inspiration??!!! A qui la faute....

Bref, malgré cette grosse déception nous avons décidé de faire un classique ( et oui, encore un!!) les cookies.

Allez,  pour celles qui n'auraient pas encore la recette, je vous la note: ( j'ai converti les cl du sucre et de la farine en gr, ça aussi cela nous a bien  énervé, enfin  surtout moi  :0 { ...)

Malgré ces petits déboires les cookies sont bons,(nous avons mis un mélange noix, noisettes et amandes) à vous de les personnaliser selon vos propres goûts.

 

200 gr de chocolat en petits éclats

100 gr de noix, noisettes ou de raisins

125 gr de beurre ramolli

100 gr de sucre blanc

100 gr de sucre roux

1 c à c de vanille liquide

1 oeuf

1 càc de levure chimique

300gr de farine

1 pincée de sel

 

*Préchauffez le four à 140°C ( th 4)

*coupez le beurre en petits dés et mettez-les ds 1 saladier, ajoutez le sucre ( le blanc et le roux), mélangez

* ajoutez la vanille à l'oeuf battu ds 1 bol et mélangez bien, puis versez le tout ds 1 saladier

* Dans le deuxième saladier, mélangez la farine, la levure et le sel puis versez le ds le premier saladier et continuez à tourner.

*Rajoutez les éclats de chocolat et les noix( ou noisette ou raisins) et continuez de mélanger.

*Mettre une feuille sulfurisée sur la plaque. Avec 2 petites cuillères déposez des petits tas de pâte bien espacés. Mettre au four pdt 10/15 min .

 

ET vous de votre côté, avez-vous déniché le livre de recette pour enfants susceptible de m'interrésser?

 

Par stelou - Publié dans : Cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 6 octobre 2014 1 06 /10 /Oct /2014 19:38

Défi relevé: la deuxième trousse vient d'être réalisée. Je suis d'autant plus fière de moi que je n'avais qu'une petite heure devant moi ( vive les nouveaux rythmes scolaires '~' ) pour faire  cette trousse!! L'objectif était aussi de le faire sans avoir à suivre les explications sur l'ordi. Donc, Yeeessss, j'ai  bien mémorisé toutes les étapes sans erreurs,... pas certaine de m'en souvenir encore pour autant  dans 6 mois....

 

En images: de la couleur et des étoiles plein les yeux....Mêmes dimensions que la précédente, simplement un peu plus profonde, pour mettre encore plus....de  trésors ou de bazar selon le jour et l'humeur. 

 

004-copie-6.JPG 005-copie-5.JPG

 

006-copie-6.JPG

 

Et le bon plan du jour: 5 fermetures éclairs dénichées chez Emmaüs pour la modique somme de :1,50 !!! J'ai pas eu le temps de farfouiller plus que ça, mais je pense que cela doit regorger de plein d'autres trésors, genre: boutons, coupons de tissus, patrons,.... Va falloir y retourner!!

 

003-copie-9.JPG

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés