Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 18:28
Trois

Valérie PERRIN

Albin Michel, mars 2021

 

Attention, gros coup de coeur!!

Auteure découverte grâce à "La grande libraire", mais qui visiblement a déjà une certaine notoriété et son public de fidèles. J'avais déjà repéré son ouvrage, mais son passage à l'émission a conforté mon choix.

 

Ils sont 3: Nina, Adrien et Etienne, ils se rencontrent pour la première fois à 10 ans au CM2 et à partir de cet instant, jamais ne se quitteront.

 

C'est Virginie, qui nous parle de cette amitié indéfectible, leur rencontre, leur jeunesse. On fait des allers-retours entre passé et présent. Elle même est originaire de La Comelle, petite bourgade perdue de Bourgogne; elle y est revenue après des années d'exil, pourquoi? Pour qui? Nous ne le serons qu'à la fin de l'histoire lorsqu'elle nous aura tout révélé de ce trio.

 

Ce roman est parsemé de paroles de chansons des années 80, autant vous dire, que j'ai adoré me repasser cette play-liste en lisant cette histoire; car pour moi l'entrée au collège s'est faite à la même période et toutes ces références sociétales, musicologiques sont les miennes!

 

On a tous , à un moment donné, eu 1 ou 2 ami(e)s avec qui on s'était juré de rester ami(e) pour la vie, quoiqu'il arrive....après, les années passent, les chemins et destinées se séparent, on évolue....peut-on vraiment respecter ces paroles enfantines mais néanmoins sincères???

 

Un très bel éloge de l'amitié avec beaucoup de sujets sous jacents importants, une lecture que je vous recommande vivement.

 

Note:5++

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 15:14
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)

Après Callunes, nous avons poursuivi nos pérégrinations et avons poussé notre escapade jusqu'à  Autrey ., réputé pour son abbaye son jardin n'en est pas moins remarquable.

 

Là encore un très bel espace, un silence monacal qui apaise, détend. Un délice pour les yeux , des hostas plantés, à même, dans des bassines, seaux baignoires en zinc, j'addooorrrrre........un pseudo labyrinthe au milieu des bambous et de l'étang, attention où vous mettez les pieds ;O))

Ne manquait plus qu'une petite buvette où s'installer pour un" petit tea-time", un jour peut-être....

Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)Jardin de L'Abbaye d'Autrey (juillet 2021)
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 18:19

Samedi dernier, après plusieurs jours de pluie, nous avons profité d'une accalmie pour une petite escapade vosgienne.

 

Et plus précisement au Ban de Sapt pour visiter Les Jardins de Callunes . Ce jardin a été crée en 1994 sur une ancienne carrière et s'étend sur 4 ha. C'est un jardin à l'anglaise avec des rhododendrons, azalées, bruyères, hydrangéas, mais aussi une multitude d'arbres majestueux.

 

Mais assez de blabla, place aux photos:

Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)

Plusieurs petits ponts enjambent une petite source qui aboutit à un étang....

Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)

De nombreux bancs agrémentent ce parc, rien de mieux que de s'y installer et de se laisser aller à l'oisiveté.

Nous avons été agréablement surpris par le silence ambiant, quel plaisir d'écouter le silence mélangé aux gazouillis des oiseaux.

Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Les Jardins de Callunes  (juillet 2021)
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2021 2 06 /07 /juillet /2021 15:22
Les buveurs de vent

Franck BOUYSSE

Albin Michel, août 2020

 

Un roman aux allures de Western, pourtant nous ne sommes pas dans l'ouest américain, mais dans un bled paumé du Gour noir. (mais sommes nous vraiment dans le massif central?)

 

Ici, tout appartient à Joyce, la ville, les commerces, le barrage, la centrale élctrique et tout le monde travaille pour lui. D'ailleurs, il est tellement mégalo qu'il a décidé de baptiser toutes les rues de la ville à son nom: Joyce principale, Joyce 1, Joyce 4,etc... très pratique pour s'y orienter ou distribuer le courier....

 

Evidemment, pour faire régner l'ordre et s'assurer que tout le monde file droit, il a ses sbires: Snake ( un nain) et Double ( une brute épaisse).

 

Dans cette étrange ville, vit  une fratrie de 4 enfants: Mathieu ( celui qui aime la nature), Marc ( celui qui s'évade par la lecture), Mabel (celle qui est belle comme un coeur et qui souhaite s'émanciper) et Luc (le simplet, considéré comme l'idiot du village).

 

Le père a la main lourde et est incappable de communiquer avec ses enfants par la parole, la mère est une bigote qui se cache dans ses prières et sa Bible, enfin le grand-père Elie veille sur sa petite-fille comme le lait sur le feu, a tout moment, il risque de déborder....Et effectivement, l'heure de la révolte a sonné et gronde doucement au loin, pour s'approcher de plus en plus....

 

 

Note:4

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 14:45
Georges Sand: fille du siècle

Séverine VIDAL & Kim CONSIGNY

Delcourt, avril 2021

 

 

Je devais avoir 10, voire 11 ans lorsque j'ai lu George Sand pour la première fois. En l'occurrence c'était " La petite Fadette"; puis, comme pour bon nombre d'entre nous "La mare au diable", et après...plus rien, et oui, c'est assez surprenant, non??

 

Pourtant, elle  a été une féministe active et reconnue. Il en fallait du courage et du culot à l'époque pour oser changer de nom et transformer Aurore Dupin en George Sand et surtout pouvoir vivre de sa plume! Quelle prouesse.

 

Avant l'heure, elle a su s'émanciper, quitter son mari, obtenir la garde de ses enfants, avoir des amants et/ou des maîtresses, vivre libre et recevoir qui bon lui semble dans son manoir de Nohant .

 

Parmi ses amis,( essentiellement des hommes) il y avait Liszt, Musset, Chopin, Delacroix, une riche correspondance se fera avec Musset et Hugo....

 

Vous retrouverez tous ces détails dans ce roman graphique magistral, son enfance, sa famille, son émancipation, son travail d'écrivain, ses amours, ses escapades dans la capitale, ses choix politiques. Beaucoup, beaucoup d'infos qui m'ont redonnées envie de lire  cette auteure.

 

Note: 4/5

Partager cet article
Repost0
19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 15:35
Le livre des Baltimore

Joël DICKER,

Editions De Fallois, septembre 2015

 

Marcus Goldman, ça vous parle? Je vous en ai parlé ici, dans La vérité sur l'affaire Harry Quebert .

 

Ici, même personnage principal: Marcus, notre auteur à succès à la recherche de l'inspiration pour son second livre. Cette fois-ci le sujet est tout trouvé puisqu'il s'inspire de sa famille, et oui, il nous livre ici une véritable saga familiale en retraçant les liens qui unissent ses parents et lui même, les Goldman de Montclair, à son cousin Hillel et ses parents respectifs, les Goldamn de Baltimore.

 

Deux clans, deux niveaux de vie bien différents: les pauvres et les riches, ceux pour qui tout coule de source et ceux qui triment au quotidien. Mais qui se retrouvent cependant chaque année pour Thanksgiving.

 

Une amitié indéfectible entre les cousins et qui amène régulièrement le jeune Marcus à partager ses vacances dans la famille des Godlman de Baltimore. Ajoutez-y un cousin adoptif chez les Baltimore: Woody et une jolie fille dont les trois garçons tomberont raides dingues chacun.

 

Cela fait très cliché, je vous l'accorde, et j'avoue que la première partie du livre était un peu redondante, mais comme nous l'annonçait le narrateur dès le départ il y a eu un Drame au sein de cette famille qui a tout fait voler en éclats. Et forçément, je n'ai pas lâcher le livre tant que je n'en connaissais pas les détails....Bref, il en sera de même pour vous lorsque vous déciderez de mettre votre nez dedans ;O))

 

Note:5 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 16:03
La vie comme elle vient

Anne -Laure BONDOUX,

Ecole des loisirs, collection Médium, novembre 2005

 

 

 

2 soeurs que tout oppose: Patty et Mado, qui vont apprendre à s'aimer à nouveau suite au drame familial qui les frappe. Il y a 9 mois leurs parents se sont tués sur une petite route d'Ardèche.

 

Dès lors, le juge des tutelles a confié la garde de Mado à Patty. Pourtant, elles sont tellement différentes que c'est à se demander si ce n'est pas l'ado de quinze ans qui est chargée de s'occuper de celle qui en a vingt....

 

Patty est délurée, fêtarde, les cheveux colorés et des piercings plein les oreilles, elle ne souhaite qu'une chose: retrouver son amoureux et s'amuser dès qu'elle quitte son boulot de serveuse.

 

Mado elle est sérieuse, travailleuse et plutôt du genre angoissée.  

 

Alors quand Mado découvre que sa soeur est enceinte, elle commence sérieusement à "flipper"!! Mais bon, Patty ne se laisse pas démonter pour autant et parvient à persuader sa petite soeur que rien ne les empêchera de partir comme convenu, dans la maison familiale d'Ardèche durant les vacances du mois d'aôut. Après tout le bébé n'est censé arrivé que mi-septembre....

 

On passe du rire aux larmes, c'est frais et léger, mais aussi parfois triste, ça parle d'amour filial et aussi du premier amour, ça secoue et ça donne une bonne bouffée d'oxygène.

 

Note:5

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 18:43
Le maître des illusions

Dona TARTT,

Pocket, 

 

J'avais été très enthousiaste en lisant Le Chardonneret ; à ce moment là je découvrais pour la première fois cette auteure et je me disais qu'il serait interressant de lire son premier roman, dont je n'entendais que des éloges.

 

6 ans après, je me décide enfin à le lire! (Mieux vaut tard que jamais).  ET pour être franche j'ai moins aimé.

 

Le narrateur Richard, vient de la côte ouest et a la chance d' intègrer une prestigieuse université de la côte est, à Hamden.

 

Il se lie d'amitié avec un groupe de 5 autres étudiants de lettres classiques: Charles et Camilla les jumeaux, Francis , Henry et Bunny. Tous sont passionnés de grec, d'Antiquité, de mythologie, théâtre, civilisations disparues, etc...et suivent les cours de Julian; lui même un personnage atypique et charismatique qui ne prend que 5 élèves dans ses cours ( il fera une exception pour Richard).

 

Cet enseignant m'a fait pensé à Robin Williams dans  "le cercle des poètes disparus". Ce groupe évolue de manière très étrange, ils sont à la fois très liés et solidaires, mais peuvent également être très distants les uns des autres. Ils sont beaux, riches, intelligents et pourtant il y a des failles : l'alcoolisme, la drogue, l'inceste...

 

Un jour, quatre d'entre eux décident de vivre une expérience émise lors d'un cours: une bacchanale. Celle-ci a bien lieue, l'orgie et le dépassement de soi aussi, mais un homme est tué de manière assez sanglante durant cette nuit. Personne n'a rien vu, ils décident de se taire, mais le cinquième étudiant qui a été mis à l'écart, découvre la vérité....Il va falloir le faire taire....

 

Note:3/4

Partager cet article
Repost0
30 mai 2021 7 30 /05 /mai /2021 12:38

Le soleil est au rendez-vous....

c'est la fête des mères aujourd'hui .....

alors juste pour le plaisir des yeux quelques belles iris vues hier à l'iriseraie....

L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie

De toutes les couleurs, des mélanges surprenants....

L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie
L'iriseraie

Je ne suis pas fan de noir, mais j'ai trouvé celle-ci quand même très suprenante:

L'iriseraie

Si l'envie vous prend d'aller y faire un tour plus d'infos sur leur site : 

https://www.liriseraie.fr

BONNE JOURNEE 🌺💐🌼

L'iriseraie
Partager cet article
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 14:15
Le cri

Nicolas BEUGLET

Pocket, novembre 2020

 

Cela pourrait faire référence au tableau de Munch 

Mais non, ici, pas question de peinture ou d'art.

L'histoire est toute autre, elle démarre dans un hôpital psychiatrique où visiblement un patient s'est suicidé. C'est , l'inspectrice  Geringen qui est en  charge de confirmer les faits.

Mais une fois sur place, elle se rends vite compte qu'on lui cache des choses. Cet homme n'a pas de nom, il est arrivé amnésique dans cet hôpital il y a bien lontemps, seul subsiste une cicatrice sur son front avec le chiffre 488.

Sur son visage de mort on lit l'effroi, une peur indicible, qu'a-t-il vu de si terrifiant avant de mourir ? Et pourquoi son corps a-t- il été déplacé avant que la police n'arrive? Autant d'interrogations auxquelles devra répondre l'inspectrice .

 

J'ai découvert cet auteur en lisant Complot . Je trouve que dans chacun de ses romans cela va vite, trop vite. Des faits et des histoires qui s'enchainent et prennent des proportions assez incroyables mais dont on se laisse tout de même happer, car l'auteur aborde des sujets plus profonds et émet des hypothèses  qu'on ne retrouve dans nul autre polar!

 

Note:5

 

 

 

Partager cet article
Repost0