BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Lecture du moment

                                                                                                                                                                      

   

                                                                 

                                                

  

Ma P.A.L (pile à lire)

 

 

 

 

 

                   

   

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Rechercher

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Recommander

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 19:39

de Pierre PALLARDY

Robert LAFFONT, mai 2002

   

Voici un ouvrage et un auteur que l'on ne présente plus; comme on dit en jargon "libraire" il s'agit d'un "long seller"; un ouvrage qui se vends depuis des années et qui se vendra encore et encore...Je connaissais donc ce livre depuis fort longtemps mais n'avais jamais mis mon nez dedans, ne me sentant évidemment pas concernée par le sujet...Et puis au fil du temps, des petits bobos apparraisent et on vous répète sans arrêt et à tous vos maux que cela est dû au stress....Il a bon dos le stress!!! Même si des fois c'est effectivement le cas...


Bref revenons à nos moutons: M. Pallardy nous explique donc comment se débarrasser de certaines douleurs ou à défaut de les faire disparaître de les atténuer. Car en effet lorsque la digestion est lente, difficile, que votre ventre est tendu, ballonné, spasmé ...il en résulte un mal être qui va s'exprimer sous différentes formes: fatigue, douleurs, insomnies, maux de dos, etc...

Pour retrouver un état de forme et un bien être général il faut avant toute chose se préoccuper de notre ventre.

Pour cela, il préconise plusieurs fois par jour d'effectuer  la respiration abdominale (respiration naturelle et innée chez les bébés et que nous perdons vers l'âge de deux ans); de bien choisir ses aliments et de manger à heure régulière dans le calme et le plus lentement possible ( je vous entends déjà tous "j'ai qu'une heure devant moi, le temps d'acheter un sandwich au milieu de la cohue et je peux retourner au taff, vitesse grand V"; je compatis, j'ai connu cette misère aussi!!!)

Le top étant également de pouvoir manger les fruits et légumes crus dans le quart d'heure qui suit afin qu'ils présèrvent tous leur bienfaits (là même moi je n'y arrive pas, sauf exception! Je pense qu'il n'y a que les hommes préhistoriques qui ont connu le plaisir de déguster leur ceuillette immédiatement)

Enfin à chacun de trouver son sport-plaisir (qui soit autre chose que courir après le bus, le train; ramener les enfants à l'école, éviter les bouchons, arriver à l'heure au boulot, éplucher 10 dossiers en même temps,...) Non, un sport d'endurance oui: vélo, piscine, jogging, mais minimum 45 min. pour en tirer des profits ;o] )

L'automassage est également fortement recommandé ( au niveau du visage, front, sourcil, tête, tempes...)

Voilà dans les grandes lignes toutes les clés pour avoir un transit de rêve! Dans l'ensemble je suis assez d'accord avec toutes les idées émises dans ce livre, malheureusement pour bon  nombre d'entre nous cela n'est pas/plus compatible avec notre rythme de vie , devenu effréné en raison de tous ces patrons qui nous pressent comme des citrons....

 

Note:5

 

 

 

Par stelou - Publié dans : Faits de société
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 8 juillet 2014 2 08 /07 /Juil /2014 11:08

Je continue dans ma lancée, voici deux nouveaux sacs avec des tissus qui donnent envie de partir en vacances....

002-copie-6.JPG 003-copie-7.JPG

 

008-copie-2.JPG   010-copie-4.JPG

Dorénavant pour mes prochaines réalisations de sacs, je ne posterai plus d'articles, car c'est avant tout, ici, un blog sur les livres ^_^.

Cela dit pour ne pas pénaliser les adeptes de couture, je publierai régulièrement les photos des créations à venir dans l'onglet "albums photos" sur votre gauche, sous la catégorie "Couture". N'hésitez pas à vous y rendre régulièrement...

 

Bonne journée à tous 

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 6 juillet 2014 7 06 /07 /Juil /2014 22:00

de Jean-Philippe BLONDEL

Actes sud junior, mars 2010

   

 

Avec un titre pareil je ne pouvais pas passer à côté de ce livre (même si destiné aux ados). J'avais découvert cet auteur avec son roman " Accès direct à la plage", que j'avais beaucoup aimé, je souhaitai donc voir  s'il était aussi bon pour les jeunes que pour les autres...Et bien, oui, superbe roman qui se lit d'une traite. Et en ce début de mois de juillet, c'est une lecture estivale très plaisante.

Le narrateur, un ado de quinze ans, tient un blog, dont il n'a evidemment pas mentionné l'existence à ses parents; car c'est son espace privé, son petit monde. Alors quand il se rends compte que son père l'a lu...Grosse révolte, grosse colère. Alors oui, il a bien conscience que "il y a des mômes qui subissent des trucs horribles, et comparée à leur souffrance, [sa] révolte peut paraître futile. Voire carrément stupide.[...]Sauf que c'est un viol virtuel."

Révolté par cette acte notre ado décide de ne plus adresser la parole à son père et de s'y tenir coûte que coûte . "Je ne lâcherai pas. Je peux être une vraie plaie-je ne vais pas m'en priver." Evidemment par acquis de conscience, il retourne sur son blog afin de vérifier ce qui a été dit et écrit en " trois ans, presque quatre.[...]on change tellement entre douze et seize ans .Les traits qui s'affirment. Les centimètres qui poussent. Les débuts de pilosité." [...]" J'écris des trucs comme ça sur mon blog. Parfois trop ampoulés. Trop dramatiques. Trop littéraires. A d'autres moment trop factuels, trop près-du-gazon.[...] Je m'essaye à l'analyse des rapports humains." Vous l'aurez compris notre ado est plus qu'irrité et prêt à faire vivre un enfer à son père (et son entourage par la même occasion.) Situation que le père tente de décanter en déposant devant la porte de la chambre de son fils un carton poussiéreux avec un cutter. " Je savais que si je prenais le cutter et que j'ouvrais le carton, alors les choses ne seraient plus jamais pareilles.[...]Je la revoyais nous lire La boîte de Pandore- si tu l'ouvres , tu es foutu."

Alors à votre avis ce carton ouvert ou pas? En tous cas j'espère que le livre vous allez l'ouvrir et le dévorer!!! Ce roman est une belle histoire filiale qui plaira autant aux ados qu'aux parents.

Note:5+

Par stelou - Publié dans : Romans français
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 29 juin 2014 7 29 /06 /Juin /2014 21:42

de Julien VENESSON

Thierry Souccar éditions, 2013

   

 

Pas de lecture "détente " pour moi cette semaine, mais plutôt une lecture très "instructive" et que j'ai très envie de vous faire partager car elle peut concerner bon nombre d'entre nous sans le savoir...

Et oui, nous sommes tous des mangeurs de pain et/ou de pâtes, mais ce blé que nous ingurgitons en quantité plus ou moins importante est-il vraiment bénéfique pour nous?

En France et d'en d'autres pays européens les autorités sanitaires nous encouragent à consommer "au moins 5 fruits et légumes par jour, 3 produits laitiers minimum, limiter le sel ainsi que les produits sucrés et enfin de manger 3 à 6 portions de féculents par jour (pâtes, pain, céréales,etc...)".

Jusque là pas de souci, malheureusement pour nous, lorsqu'on y regarde de plus près on constate que le blé consummé actuellement n'a plus rien à voir avec celui dit "blé ancestral".

En effet, au XX° siècle l'agriculture moderne a fait un bond en avant, les Etats-Unis sont de très gros producteurs de blé et subviennent à leur besoin. Malheureusement la population croît plus vite que la production de blé dans certain pays et la famine menace. Face à cette problématique , des agronomes vont chercher à trouver une nouvelle variété de blé plus productive, ce à quoi ils vont parvenir ( OGM, ça vous parle???) et de ce fait, ces  nouvelles variétés sont bien plus riches en gluten. 

Résultat et conséquence: " Aujourd'hui une personne sur trois aurait sans le savoir une sensibilité à cette protéine. Jamais un médecin n'imaginera que le blé est responsable d'une fatigue chronique, de troubles de la digestion et de l'humeur, de maux de tête, d'arthrose, de vertiges , de neuropathies ou de douleurs musculaire! Et pourtant...

Plus grave encore, chez les personnes prédisposées génétiquement, le gluten fait office de détonateur de maladies auto-immunes: maladie coeliaque, maladie de Crohn, sclérose en plaques, diabète type 1, polyarthrite rhumatoïde,..."[...]

"Si la médecine échoue à vous soigner, il est peut-être temps de s'interroger sur ce que vous manger...."

 A bon entendeur...

Note:5+

Par stelou - Publié dans : Faits de société
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Lundi 23 juin 2014 1 23 /06 /Juin /2014 21:12

Voici un petit test que j'ai découvert en furetant sur le site de pocket jeunesse, j'ai trouvé cela amusant, un petit moment de détente qui annonce les vacances...Je vous invite donc à répondre  à votre tour à ce questionnaire et n'oubliez pas de partager votre score ^_^ . ( Le mien 27 points ) 

 

Avez-vous déjà lu…?

1) en marchant

2) pendant votre pause déjeuner

3) un roman d’une traite

4) dans votre bain

5) plusieurs livres en même temps

6) un livre avant de voir l’adaptation cinématographique

7) un livre après avoir vu l’adaptation cinématographique

8) deux fois (ou plus!) le même livre

9) aux toilettes

10) dans les transports en commun aux heures de pointe

11) toute une série d’affilée

12) à la place d’aller à un rendez-vous/une soirée…

13) les premières pages d’un roman dans une librairie en étant captivé: passage en caisse indispensable

14) à des heures improbables

15) en prétendant faire autre chose (travailler/écouter en cours…)

16) un livre que tout le monde a aimé sauf vous

17) un livre que tout le monde a détesté sauf vous

18) ou essayer de lire dans une autre langue, parce que attendre, c’est long

19) un livre dont vous n’aviez jamais entendu parler avant de le tenir dans vos mains

20) un livre si merveilleux que vous ne pouvez pas vous empêcher d’en parler à TOUT LE MONDE

21) un livre si merveilleux que vous aimeriez le garder rien que pour vous

22) un livre plus gros qu’Harry Potter 5 (qui fait 976p)

23) tous les livres d’un auteur

24) un roman qui vous a fait rire

25) un roman qui vous a fait pleurer

26) un livre qui vous a fait sortir de votre zone de confort

27) un livre auquel vous n’avez rien compris

28) un livre parce que la couverture était jolie

29) un classique en appréciant votre lecture

30) un livre qui rassemble plus de 5 points de ce test

 ~~

Vous avez moins de 5 points: vous êtes un lecteur raisonnable, pas en proie à la passion ou à l’enthousiasme démesuré. A moins que vous ne lisiez pas…

Vous avez entre 5 et 10 points: Vous aimez lire un peu,  beaucoup, mais pas non plus au point de changer votre quotidien à cause d’une lecture!

Vous avez entre 10 et 20 points: Attention! On pourrait vous confondre avec un passionné de lecture! Oui oui! Il se pourrait même que bientôt, vous ne vous déplaciez pas sans livre!

Vous avez entre 20 et 30 points: Bravo! Vous êtes un lecteur passionné! La lecture vous prend aux tripes! Elle vous fait vivre toutes les émotions, vous passionne et vous met en joie! Continuez et bonnes lectures!

Vous avez 30 points! Bienvenue au club des lecteurs compulsifs/passionnés/enthousiasmant! Il faut le dire vous êtes un petit peu obsédé par les livres! Mais rien de grave! Vous n’êtes pas seul!

Par stelou - Publié dans : Vous, les livres et moi
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 17:11

de Sébastien JAPRISOT

folio policier, février 2014

 

   

 

Plongez dans la France des années 50/60; suivez la belle et pulpeuse Georgette Thomas. Cette dernière monte à bord du train de nuit qui relie Marseille à Paris, malheureusement pour elle, elle n'en ressortira jamais vivante. En effet, à l'arrivée on l'a retrouve étranglée dans son compartiment . Aussitôt, deux inspecteurs du quai des orfèvres sont sur l'affaire. Cette dernière se corse lorsque les différentes personnes ayant partagé le même compartiment que Georgette sont, à leur tour, retrouvés assassiner.  

L'ambiance est noire et glauque, le style parlé voire argotique, un film en a été réalisé, je ne l'ai jamais vu et pas certaine de le voir un jour. L'intrigue en soi n'est pas très recherchée, ce polar ne m'a pas emballé plus que ça.

 

Note:2

Par stelou - Publié dans : Policiers
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 17 juin 2014 2 17 /06 /Juin /2014 18:37

Et oui, encore une, elle m'a été commandé en vue d'un anniversaire; seule obligation la couleur: du rouge!!

Je pense avoir rempli ma mission:

Recto et verso: (extérieur en simili cuir rouge, bandoulière  simili gris foncé, doublée  de coton rouge motifs étoiles blanches)

005-copie-3.JPG 006-copie-5.JPG

 

Intérieur: coton à pois rouge, gris, noir; poches intérieures en simili gris et poche extérieure coton enduit rouge:

 

 

003-copie-6.JPG 004-copie-3.JPG

 

Je pense que des 3 besaces réalisées jusqu'à présent c'est celle-ci que je préfère. Et vous laquelle préférez-vous?

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 12 juin 2014 4 12 /06 /Juin /2014 15:14

 

A mon tour d'avoir un sac "home made"! Je me suis enfin pris le temps de me réaliser mon petit sac rien qu'à moi. Pas de besace, cette fois-ci mais un sac pour y glisser mes emprunts de la médiathèque. Et oui, car celui que l'on m'a offert lors de mon inscription ne rempli pas vraiment ses obligations...Voyez plutôt...

  001-copie-8.JPG 

 

Comme vous pouvez le constater il n'est ni très chic, ni très robuste, et limite tristounet.

 

Voici le mien, depuis quelques jours:

 

002-copie-5.JPG 003-copie-5.JPG 

Il me restait un rectangle en simili cuir vert, suffisement grand pour l'extérieur, ainsi que du coton enduit (motif à pois ) déjà utilisé pour une besace.

L'intérieur a été réalisé dans une chute de coton très coloré avec des motifs plus axés "enfant" j'en conviens, mais je voulais absolument  de la couleur et de la gaité ^_^ . C'est pourquoi les poches intérieures ont également été cousues dans des tissus plein de peps!!

004-copie-2.JPG 005-copie-2.JPG

Zoom sur le petit détail extérieur:

006-copie-4.JPG

 

Et enfin ma touche perso: ( mon heure de gloire à moi!!)

007-copie-3.JPG

 

 

   

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 6 juin 2014 5 06 /06 /Juin /2014 14:08

de Sarah RAYNER

Livre de poche, mars 2014


   

 

Bien contente d'être arrivée au bout de ce livre....L'histoire se déroule sur un laps de temps très court, à peine une semaine et autour de trois femmes : Lou, Anna et Karen.

Nous sommes lundi matin  gare de Brighton, le train de 7h44 en partance pour Londres est prêt à démarrer, les trois femmes sont déjà installées. Lou est assise en face de Karen, elles ne se connaissent pas encore. Karen est accompagnée de son époux Simon et Anna se trouve quelques wagons plus loin sans savoir que ses  meilleurs amis Karen et Simon sont également dans ce train.

Lou, l'ipod sur les oreilles, observe d'un oeil distret ce couple en face d'elle, ils ont l'air très amoureux. Soudain l'homme se met à vomir, puis très vite il s'effondre. Il vient de faire un arrêt cardiaque sous les yeux impuissants de son épouse et de tous les voyageurs présents dans le wagon.

Suite à ce décès le train s'arrête, les voyageurs quittent les uns après les autres le wagon en se demandant comment rallier Londres sans être trop en retard à leur travail respectif. C'est ainsi que le hasard fera que Lou et Anna partage le même taxi. Evidemment la première évoquera ce à quoi elle vient d'assister sans savoir qu'il s'agissait du meilleur ami d'Anna. Très vite une amitié naît entre les deux jeunes femmes . On suit donc chronologiquement la vie de ces trois femmes et l'impact psychologique et émotionnel occasionné par ce décès soudain. Cette histoire est très linéaire ( vu le sujet, on peut difficilement faire autrement) pas de revirements de situations soudain, assez triste donc, mais tellement proche de la réalité. A déconseiller pour cette été, ce n'est pas vraiment le genre de roman qui détend et qui vide la tête...

 

Note:3

Par stelou - Publié dans : Romans étrangers
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 5 juin 2014 4 05 /06 /Juin /2014 14:40

Si, si  une recette à base de cosses de petits pois ça existe! Je l'ai faite ce matin et à l'unanimité elle a été adopté! Y a plus qu'à refaire....Et puisque la saison des petits pois vient de démarrer, on va pas se gêner!!

Pas eu le temps de prendre une photo, la purée a éte engloutie plus vite que la préparation, dommage.

Voici la recette, dénichée sur un blog  de cuisine ( j'ai oublié d'en noter la référence, pas bien...)

 

Pour 2 parts:

250 gr cosses de petits pois

250 gr PDT ( 2 petites )

estragon et une noix de margarine

 

Eboutter les cosses pour retirer les plus gros fils.

Eplucher et couper les PDT en 4.

Mettre les légumes dans une casserole et les couvrir à peine d'eau et faire cuire à couvert avec un peu de sel jusqu'à ce que les PDT soient tendres.

Passer les PDT au moulin à légumes puis les cosses ( vous allez vous retrouvez avec une pelote de ficelle dans le moulin, si vous aviez pris le mixeur, cela serait inmangeable).

Ajoutez juste assez de bouillon pour obtenir une purée y ajouter les feuilles d'estragon hâcheés finement, margarine, sel.

 

 

 

Par stelou - Publié dans : Cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 4 juin 2014 3 04 /06 /Juin /2014 07:00

de Michel BUSSI

Pocket septembre 2013  

     

 

 

"Trois femmes vivaient dans un village.

La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste.

Leur village portait un joli nom de jardin. Giverny. la première habitait dans un grand moulin au bord d'un ruisseau, sur le chemin du Roy; la deuxième occupait un appartement mansardé au-dessus de l'école, rue Blanche-Hoschedé-Monet; la troisième vivait chez sa mère, une petite maison dont la peinture aux murs se décollait, rue du Château-d'Eau.

Elles n'avaient pas non plus le même âge. Pas du tout. La première avait plus de quatre-vingts ans et était veuve. Ou presque. La deuxième avait trente-six ans et n'avait jamais trompé son mari. Pour l'instant. La troisième avait onze ans bientôt et tous les garçons de son école voulaient d'elle pour amoureuse. La première s'habillait de noir, la deuxième se maquillait pour son amant, la troisième tressait ses cheveux pour qu'ils volent au vent.

Vous avez compris. Toutes les trois étaient assez différentes. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret, en quelque sorte: toutes les trois rêvaient de partir. Oui, de quitter Giverny,...."

 

C'est ainsi que démarre ce roman; je pense que ce début de roman est bien plus parlant et suscitera  plus l'envie  de le lire que mon classique petit résumé .

C'est "la vieille" qui en est la narratrice et qui va nous expliquer ce qu'il est advenue de Fanette, de Stéphanie et d'elle même. Pas besoin de préciser que comme moi vous ne lâcherez pas le roman temps que vous n'aurez pas compris le fin mot de l'histoire???? Bonne lecture!

Note: 5 ++

 

Ps: Cela m'a aussi donné très envie d'aller en vacances en Normandie ....

 


Par stelou - Publié dans : Romans français
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 3 juin 2014 2 03 /06 /Juin /2014 14:20

Voici en images ma deuxième besace. Toujours pas pour moi, snif, encore un cadeau....

Seule modification: la largeur de la besace: elle ne fait que 45 cm alors que la première faisait 50 cm. Et à choisir, je pense que 45 cm c'est mieux.

 Après c'est toujours pareil, plus un sac est grand, plus on a tendance à mettre de choses futiles mais néanmoins indispensables   dedans ^_^ .


009-copie-1.JPG 010-copie-3.JPG

 

011-copie-2.JPG 008-copie-1.JPG

 

Tissus et coton enduit de chez Mondial Tissu et Self tissu

Par stelou - Publié dans : Activités manuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Lundi 26 mai 2014 1 26 /05 /Mai /2014 20:39

De Anna GAVALDA

Le dillettante, 2013

   

 

Voilà déjà 4 ans que cette auteur n'avait rien écrit; c'est vrai que " la consolante" avait été un peu moins bien accueilli par les critiques que ces précédents ouvrages. Bon nombre d'entre vous a certainement déjà lu ou entendu parler de "je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" ou encore de "je l'aimais".

Visiblement les critiques n'ont pas été plus élogieux avec cet ouvrage ci; cela ne m'a pas empêché de le lire. C'est l'histoire d'une rencontre et d'une belle amitié entre Billie , jeune ado des quartiers défavorisés et Franck ado cultivé et issu d'un milieu plus aisé. (Manque de bol Franck préfère les garçons et cela ne plaît pas vraiment à son père).Tout les oppose et pourtant grace à un cours de français, où l'enseignante leur demande de jouer ensemble un extrait de "on ne badine pas avec l'amour " de Musset, ils vont s'apprivoiser l'un l'autre et apprendre à se connaître; chacun se souciant de l'autre un peu comme dans une fratrie.

Cette histoire c'est Billie qui nous la raconte alors qu'elle se trouve perdue au milieu des Cévennes, à côté de Franck qui a fait une mauvaise chute et a perdu connaissance, la nuit approche, pas de secours en vue, Billie se confie et vide son coeur à une étoile dans le ciel.

Comme souvent dans les romans de Gavalda il y a deux personnages, paumés, que le destin va réunir, une belle histoire d'amitié en découle et on s'attache à ces coeurs écorchés. Seul bémol le langage de Billie est très vulgaire et se veut un langage de "djeuns", je ne veux pas faire ma rabat-joie mais la langue française est tellement belle que cela m'insupporte d'être obligé de lire cette langue parlée. Cela reste de la fiction, donc.....on ferme les yeux.....

 

Note:3

 

 

Par stelou - Publié dans : Romans français
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 24 mai 2014 6 24 /05 /Mai /2014 08:12

J'imagine que comme moi lorsque vous achetez et consommez vos radis vous ne mangez que le radis et vous jetez les fanes. Halte là! que nenni, il est terminé le temps du gaspillage...Dans le radis tout se mange!!! Et oui; je viens de découvrir une recette (issue du Cuisine Actuelle N° 269 ) que j'ai réalisé hier et suis assez satisfaite du résultat, donc pour celles et ceux qui souhaitent essayer, voici la recette:

 

Velouté de fanes de radis: pour 4 pers

 

4 oignons nouveaux

1/2 citron

1 botte de radis

10 cl de crème

1 jaune d'oeuf

25 gr de beurre

sel, poivre

 

Nettoyez et hâchez les radis ( gardez les fanes). Rincez et essorez les fanes. Pelez et émincez les oignons.

 

Chauffez le beurre dans un faitout. Faites fondre les oignons 2-3 minutes sur feu doux. Ajoutez les fanes de radis et cuisez 1 min en mélangeant. Mouillez avec un litre d'eau salée. Portez à ébullition. Ajoutez les radis hachés. Faites cuire 20 min à couvert.

 

Passez la soupe au moulin à légumes (grille fine) ou au mixeur. Renversez dans le faitout et portez à ébullition.

 

Mélangez le jaune d'oeuf, la crème et un filet de jus de citron dans un bol. Délayez avec une louche de soupe. Versez dans le faitout en mélangeant bien et chauffez sans faire bouillir. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement avant de servir.

 

 

Par stelou - Publié dans : Cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 16 mai 2014 5 16 /05 /Mai /2014 16:19

UDERZO, Jean-Yves FERRI et Didier CONRAD

 Hachette Octobre 2013

   

Mes enfants étant plus que passionnés par les livres, ils viennent régulièrement fureter dans la bibliothèque des parents voire s'il n' y aurait pas quelque chose d'accessible pour eux... C'est ainsi qu'ils ont lu (enfin surtout le papa) toute la série des Tintin et à présent ils découvrent doucement le monde des irréductibles gaulois.

C'est mon petit bonhomme qui a déniché cette BD à la médiathèque; j'ai donc sauté sur l'occasion pour la lire également; cela faisait belle lurette que je n'avais pas lu d'Astérix! Pourtant j'avais moi aussi dévoré toute la série à leur âge....

C'est avec joie que j'ai retrouvé les personnages emblématiques d'Astérix et Obélix, evidemment reprendre le flambeau après Uderzo et Goscinny est un exercice de style relativement difficile, mais Ferri et Conrad s'en sortent plutôt bien. A mon sens , il manque un peu de sangliers, de romains et de bastons mais l'humour et les allusions à notre monde bien présent (dommage que les enfants ne comprennent pas encore toutes les subtilités! ) Bon moment de détente et retour en enfance...

 

Note:4

Par stelou - Publié dans : BD
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés