Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 05:00

de Françoise Sagan

Livre de poche

 

Tiens, un petit classique pour changer...Classique certes, mais un sujet très dans l'air du temps...

Paule, 39 ans, ayant divorcée très jeune et eu quelques aventures avec des hommes, entretient une relation plus ou moins stable avec Roger.( qui lui même court plusieurs lapins à la fois.).

39 ans, l'âge où l'on commence à se demander si l'on est un jeune vieux ou un vieux jeune? C'est un peu, un entre deux, indéfinissable pour les uns ou crise de la quarantaine pour d'autres.

Alors, quand Paule rencontre Simon, 25 ans plein de fougue et d'entrain, complètement épris de cette femme mature, elle perd pied, s'interroge pour finalement se laisser séduire et devenir ce que aujourd'hui on nomme une cougar. Sujet très avant-gardiste pour l'époque, comment entretenir une telle relation aux yeux de la société de la fin des années 50. Déjà une femme qui vit seule, tient à sa liberté et qui assume sa sexualité cela est dérangeant, mais aller jusqu'à entretenir une relation avec un jeunot, quel culot !

Sujet toujours d'actualité, en revanche certaines références de l'époque sont complètements obsolètes maintenant: "le lendemain matin le pneumatique de Roger l'attendait au bureau." et cela prête à sourire, lorsque l'on voit l'évolution de la téléphonie.

 

Note:3

Aimez-vous Brahms?
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 07:35

de Cécile COULON

Points seuil, juin 2016

 

Cécile Coulon ou comment faire l'éloge d'un anti-héros, mettre en avant celui qui a raté sa carrière sportive et les conséquences de cette défaite.

Ce roman se construit autour de quelques personnages phares qui tour à tour vous nous raconter l'histoire d'Anthime: D'abord Anthime le personnage principal, Helena sa sœur et alter-ego, Joanna sa voisine puis épouse, Béatrice l'amie aimée secrètement, et enfin Brice le coach. Chacun va dérouler, de son point de vue, le fil de l'histoire et nous révéler une facette de ce personnage étrange que rien ne destinait à commettre cet acte. Quel acte? On nous l'annonce dès le début du roman ( sans nommer l'acte proprement dit) et il nous faudra attendre la fin du roman pour comprendre ce qu'il s'est vraiment passé et pourquoi cela s'est déroulé ainsi. Anthime n'a que 15 ans lorsqu'il emménage avec sa famille dans une petite bourgade, rien ne devait le distinguer des autres et pourtant lors d'un cross départemental, c'est lui qui gagne haut la main! Cela est tellement facile pour lui, pourtant courir ce n'est pas son dada, en revanche gagner, être sur la plus belle marche du podium, tenir une coupe et la soulever, ça oui, c'est ce qui le motive. C'est là qu'intervient Brice, celui qui a raté sa carrière et qui voit en lui un poulain qui réalisera tous ses rêves ....La machine est lancée, les entraînements intensifs s'enchainent, les courses aussi...Puis la course de trop... la chute et la défaite, comment relever la tête après cela?; entre blessures physiques et morales, on suit la lente agonie d'Anthime....

Bienvenue dans le monde du sport, non pas celui de la victoire, du clinquant et des strass, non celui de la défaite, de la lente descente en enfers.

Voici une lecture surprenante et intrigante, Cécile Coulon m'a laissé la même impression à chaque passage télé ...

Note:4

Le coeur du pélican
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 15:58

L'objectif en ce dimanche de pluie était d'occuper la louloutte, tout en essayant de liquider le stock de perles et de certains fils .

Depuis quelques temps je sévis sur "Pinterest", grace à ma copine C. Pour celles qui ne connaissent pas, allez jeter un coup d'œil, c'est plein d'idées sur tous les sujets possibles et imaginables, mais attention cela est hautement addictif!!

Tout ca pour vous dire que je suis tombée sur une épingle sur les "puces". Non, non pas celles qui vous grattent et vous démangent...petit retour dans les années 80: les puces= petit grigri en forme de personnages qu'on mettait dans les cheveux à l'aide d'une barrette. Vous je ne sais pas, mais moi j'en étais folle...

Donc voili, voiloù  on relance la mode!! 

 

Stock de perles et fils à liquider

Stock de perles et fils à liquider

Puces pour cheveuxPuces pour cheveux

Puces pour cheveux

10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 13:15
Cherchez la femme

de Alice FERNEY

Babel, octobre 2014

 

Ce livre aurait tout aussi bien pu s'intituler "autopsie d'un mariage". Alice Ferney nous décrit avec beaucoup de justesse la naissance du couple "Nina-Vladimir" dans les années 60, qui aboutira au couple du fils adulé "Serge-Marianne" dans les années 80. Elle nous livre une analyse très pertinente des sentiments des uns et des autres, les espoirs et les rêves des uns, la frustration et les angoisses pour d'autres. Elle dissèque avec minutie comment un couple se forme, s'aime passionnément, procrée, s'installe dans un confort et une routine plus ou moins élaborée, puis s'étiole petit à petit avec l'âge. Les ambitions manquées laissent place à la  rancœur, le dégoût s'immisce, la dépression, l'alcool pointe son nez. Et l'histoire se répète avec le fils chéri; qui pourtant a tout fait pour ne pas reproduire le schéma familial, faire des études, s'éloigner du domicile familiale, réussite sociale, conquêtes féminines...Elle explore également très finement les liens intergénérationnels, le rôle de la mère et/ ou belle-mère au sein du couple. Libre à chacun de s'y retrouver un peu, beaucoup ou pas du tout...

J'adooorre cet auteur!! A découvrir...

 

Note:4

9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 20:47
Le jour où le bus est reparti sans elle

de BEKA, MARKO & COSSON

Bamboo éditions, septembre 2016

 

Une BD qui donne du baume au cœur!! Clémentine, jeune trentenaire, manquant d'assurance et de concentration décide de s'inscrire à un cours de yoga et de partir avec ce  groupe, le temps d'un week end, faire un stage de méditation. Jusque là tout va bien, le jour J arrive, le bus démarre direction la campagne retranchée, petite halte au milieu de la forêt dans un petite épicerie bio afin de faire une pause pipi....génial, Clémentine n'en pouvait plus de se retenir, mais misère, le bus repart sans elle!!! Evidemment, dans ce genre de stage interdiction d'emporter son portable...que faire?? Heureusement l'épicier est plein de bienveillance, d'attention et de compassion et offre son hospitalité à la jeune femme. Ce week end prend une tout autre tournure que prévu. Une bd pleine de sagesse qui vous procure bien-être et sérénité; même mes enfants ont mis leur nez dedans et ont beaucoup aimé!

Note:4

 

Publié par stelou - dans BD
commenter cet article
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 17:06

de Peter ROBINSON

livre de poche, juin  2011

 

Je n'avais encore jamais lu cet auteur de polar, qui pourtant, est visiblement très prolifique. Je l'ai découvert par hasard en furetant chez un bouquiniste, ambiance british comme j'aime, sans en faire trop; un héros visiblement récurrent: l'inspecteur Banks et des cadavres bien évidemment!

Deux femmes sont assassinées le même jour dans deux endroits différents. La première a été égorgée au scalpel et abandonnée en pleine cambrousse; la seconde a été violée et tuée dans une ruelle à la sortie d'un pub. L'inspecteur, chevronné, Banks va de ce pas, se mettre au boulot, idem pour son amie Annie Cabot; les deux affaires ont -elles un lien? En filigrane on suit également la vie sentimentale des deux inspecteurs. 

Je ne sais pas si je relirai cet auteur, mais pour "une lecture de vacances" cela est convenable.

Note:3

L'amie du diable
Publié par stelou
commenter cet article
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 09:34

Comme tout un chacun j'essaie au quotidien de réduire mes déchets, d'acheter en vrac plutôt que des produits préemballés dans du plastique et/ou du carton. Mais le vrac a également ses  limites, les magasins mettent à disposition des petits sacs en papier ( que je conservais précieusement afin de le réutiliser à mon prochain passage), mais au bout d'un moment je me suis dit que je pouvais faire mieux. Voici donc mon "petit effet colibri"; la création de sacs en tissu 

Avant: sacs en papier

Avant: sacs en papier

Après: sacs en tissu
Après: sacs en tissu

Après: sacs en tissu

Publié par stelou - dans couture Recyclage
commenter cet article
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 16:52

2017 est l'année des filles, deux nouvelles demoiselles ont pointé le bout de leur nez dernièrement; l'occasion pour moi de faire un peu de tricot avant l'arrivée des premiers frimas.

 

Pou Léanna: Robe à bretelles et doudou lapin
Pou Léanna: Robe à bretelles et doudou lapin

Pou Léanna: Robe à bretelles et doudou lapin

Pour Aurore: Cardigan et doudou lapin

Pour Aurore: Cardigan et doudou lapin

Pour Léanna:  une petite robe rouge à bretelles issue du Bergère de France 2013-2014 et pour Aurore un petit cardigan issu du Phildar créations N°764.

28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 15:20

Voilà que l'automne et ses belles couleurs s'installent tranquillement. Belle saison où l'on peut encore un peu profiter des derniers beaux jours et laisser libre court à son imaginaire et son esprit créatif:

Automne 2017
Automne 2017

Le land art nous on aime ça et on le montre...ET vous? Vous pratiquez également?  Belle semaine à tous....

21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 06:53
Spirales

de Tatiana De ROSNAY

Livre de poche, mars 2013

 

Ah sainte Hélène! Hélène Harbelin, la cinquantaine, femme sage, épouse modèle et fidèle, dévouée à son mari, ses enfants, petits-enfants, toujours prête à donner de son temps pour aider à la crèche ou la bibliothèque du quartier, toujours là pour les autres; ...ah Sainte Hélène, celle que tout le monde admire, à qui l'on ne peut faire aucun reproche, une femme quasi parfaite...et bien Hélène a cédé à une pulsion brève et bestiale. Elle se rendait chez une amie malade, au détour d'une rue elle rencontre cet homme, il l'invite à rentrer chez elle, ce qu'elle fait, inconscience? besoin de sortir des sentiers battus, dans sa petite vie parfaite? Ils se jettent l'un sur l'autre, font l'amour passionnément et alors qu'Hélène ne réalise pas encore ce qu'elle a osé faire, l'homme sans nom trépasse. Une crise cardiaque vient de l'emporter...pour Hélène le cauchemar ne fait que commencer et la spirale des ennuis et de la culpabilité est lancée. Vite, il faut fuir...mais dans ce moment de panique ,elle en oublie son sac à main...

Ce n'est certes pas le meilleur roman de Tatiana De Rosnay, mais cela se lit très rapidement.

Note:3