Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 12:08
Premier sang

Amélie NOTHOMB

Albin Michel, août 2021

 

Après avoir parlé d'elle petite fille, puis d'elle, stagiaire dans une entreprise japonaise puis de s'être glissée dans la peau de Jésus, entre autres, voici que notre inimitable Amélie, nous parle de son père et nous en fait un récit à la première personne.

 

Et oui, retour aux sources, après le décès de son père en 2020, Amélie ressent le besoin d'évoquer son père et ses aïeux, sujet qu'elle n'avait jamais abordé dans aucun de ses ouvrages précédents.

 

Elle se glisse dans la peau du personnage pour nous relater son existence et son rôle de diplomate. D'ailleurs on entre directement dans le vif du sujet avec une scène effrayante du père pris en otage au Congo.

 

Puis, elle fait machine arrière pour évoquer la prime enfance et l'adolescence  de Patrick. Ce dernier n'aura jamais connu son père, mort au combat, et sera chouchouté par sa mère et ses grand-parents maternels. Mais comme c'est un enfant chétif et gringalet on va l'envoyer, pour les vacances, chez les Nothomb, histoire de l'endurcir un peu!

 

Et là, effectivement l'aventure démarre, ou plutôt la survie...

 

Toujours aussi surprenante et drôle, en tout cas, Amélie est toujours là où on ne l'attends pas!

 

Note: 4/5

Partager cet article
Repost0

commentaires