Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 07:11

de Théo DIRICK

Pocket, 2010

 

couverture

 

Ah! Les ados....En voici un beau specimen, dans toute sa splendeur!!!  Artus Général a 16 ans et entre en seconde. Cette année il décide de partager son quotidien ,ô combien difficile, avec son journal intime. Tout y passe sa mauvaise humeur et sa mauvaise foi, son mépris pour le système scolaire et ses enseignants, ses enguelades à répétition avec son meilleur ami Etienne, son cynisme et son ton péremptoire à l'adresse de ses parents et autres connaissances....

Et Lola, dans tout ça? Lola, c'est la nouvelle de la classe, elle est belle et un peu collante à son goût, sans parler qu'elle a un avis sur tout, ose le contredire et lui clouer le bec....Ceci dit, Lola....comment se fait-il qu'elle puisse le troubler autant, lui que rien n'atteint??? Finalement, Artus est un ado comme les autres....à la fois tendre et attachant mais aussi "à claquer" par moment!

 

Ce livre plaira forcement à un lectorat jeune!

 

Note:♥♥♥

 

Merci aux éditions Pocket et BOB BOB

Partager cet article

commentaires

lili 11/09/2010 11:42


J'avais adoré ce roman !


Canel 07/08/2010 14:36


Oui, "à claquer", tu as raison, les mains me démangeaient !! Mais rigolo malgré tout, et on retrouve bien là tout le paradoxe des vrais ados, si attachants et si pénibles à la fois ! ;-)