Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 14:08

de Sarah RAYNER

Livre de poche, mars 2014


   

 

Bien contente d'être arrivée au bout de ce livre....L'histoire se déroule sur un laps de temps très court, à peine une semaine et autour de trois femmes : Lou, Anna et Karen.

Nous sommes lundi matin  gare de Brighton, le train de 7h44 en partance pour Londres est prêt à démarrer, les trois femmes sont déjà installées. Lou est assise en face de Karen, elles ne se connaissent pas encore. Karen est accompagnée de son époux Simon et Anna se trouve quelques wagons plus loin sans savoir que ses  meilleurs amis Karen et Simon sont également dans ce train.

Lou, l'ipod sur les oreilles, observe d'un oeil distret ce couple en face d'elle, ils ont l'air très amoureux. Soudain l'homme se met à vomir, puis très vite il s'effondre. Il vient de faire un arrêt cardiaque sous les yeux impuissants de son épouse et de tous les voyageurs présents dans le wagon.

Suite à ce décès le train s'arrête, les voyageurs quittent les uns après les autres le wagon en se demandant comment rallier Londres sans être trop en retard à leur travail respectif. C'est ainsi que le hasard fera que Lou et Anna partage le même taxi. Evidemment la première évoquera ce à quoi elle vient d'assister sans savoir qu'il s'agissait du meilleur ami d'Anna. Très vite une amitié naît entre les deux jeunes femmes . On suit donc chronologiquement la vie de ces trois femmes et l'impact psychologique et émotionnel occasionné par ce décès soudain. Cette histoire est très linéaire ( vu le sujet, on peut difficilement faire autrement) pas de revirements de situations soudain, assez triste donc, mais tellement proche de la réalité. A déconseiller pour cette été, ce n'est pas vraiment le genre de roman qui détend et qui vide la tête...

 

Note:3

Partager cet article
Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 14:40

Si, si  une recette à base de cosses de petits pois ça existe! Je l'ai faite ce matin et à l'unanimité elle a été adopté! Y a plus qu'à refaire....Et puisque la saison des petits pois vient de démarrer, on va pas se gêner!!

Pas eu le temps de prendre une photo, la purée a éte engloutie plus vite que la préparation, dommage.

Voici la recette, dénichée sur un blog  de cuisine ( j'ai oublié d'en noter la référence, pas bien...)

 

Pour 2 parts:

250 gr cosses de petits pois

250 gr PDT ( 2 petites )

estragon et une noix de margarine

 

Eboutter les cosses pour retirer les plus gros fils.

Eplucher et couper les PDT en 4.

Mettre les légumes dans une casserole et les couvrir à peine d'eau et faire cuire à couvert avec un peu de sel jusqu'à ce que les PDT soient tendres.

Passer les PDT au moulin à légumes puis les cosses ( vous allez vous retrouvez avec une pelote de ficelle dans le moulin, si vous aviez pris le mixeur, cela serait inmangeable).

Ajoutez juste assez de bouillon pour obtenir une purée y ajouter les feuilles d'estragon hâcheés finement, margarine, sel.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 07:00

de Michel BUSSI

Pocket septembre 2013  

     

 

 

"Trois femmes vivaient dans un village.

La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste.

Leur village portait un joli nom de jardin. Giverny. la première habitait dans un grand moulin au bord d'un ruisseau, sur le chemin du Roy; la deuxième occupait un appartement mansardé au-dessus de l'école, rue Blanche-Hoschedé-Monet; la troisième vivait chez sa mère, une petite maison dont la peinture aux murs se décollait, rue du Château-d'Eau.

Elles n'avaient pas non plus le même âge. Pas du tout. La première avait plus de quatre-vingts ans et était veuve. Ou presque. La deuxième avait trente-six ans et n'avait jamais trompé son mari. Pour l'instant. La troisième avait onze ans bientôt et tous les garçons de son école voulaient d'elle pour amoureuse. La première s'habillait de noir, la deuxième se maquillait pour son amant, la troisième tressait ses cheveux pour qu'ils volent au vent.

Vous avez compris. Toutes les trois étaient assez différentes. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret, en quelque sorte: toutes les trois rêvaient de partir. Oui, de quitter Giverny,...."

 

C'est ainsi que démarre ce roman; je pense que ce début de roman est bien plus parlant et suscitera  plus l'envie  de le lire que mon classique petit résumé .

C'est "la vieille" qui en est la narratrice et qui va nous expliquer ce qu'il est advenue de Fanette, de Stéphanie et d'elle même. Pas besoin de préciser que comme moi vous ne lâcherez pas le roman temps que vous n'aurez pas compris le fin mot de l'histoire???? Bonne lecture!

Note: 5 ++

 

Ps: Cela m'a aussi donné très envie d'aller en vacances en Normandie ....

 


Partager cet article
Repost0
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 14:20

Voici en images ma deuxième besace. Toujours pas pour moi, snif, encore un cadeau....

Seule modification: la largeur de la besace: elle ne fait que 45 cm alors que la première faisait 50 cm. Et à choisir, je pense que 45 cm c'est mieux.

 Après c'est toujours pareil, plus un sac est grand, plus on a tendance à mettre de choses futiles mais néanmoins indispensables   dedans ^_^ .

 

009-copie-1.JPG 010-copie-3.JPG

 

011-copie-2.JPG 008-copie-1.JPG

 

Tissus et coton enduit de chez Mondial Tissu et Self tissu

Partager cet article
Repost0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 20:39

De Anna GAVALDA

Le dillettante, 2013

   

 

Voilà déjà 4 ans que cette auteur n'avait rien écrit; c'est vrai que " la consolante" avait été un peu moins bien accueilli par les critiques que ces précédents ouvrages. Bon nombre d'entre vous a certainement déjà lu ou entendu parler de "je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" ou encore de "je l'aimais".

Visiblement les critiques n'ont pas été plus élogieux avec cet ouvrage ci; cela ne m'a pas empêché de le lire. C'est l'histoire d'une rencontre et d'une belle amitié entre Billie , jeune ado des quartiers défavorisés et Franck ado cultivé et issu d'un milieu plus aisé. (Manque de bol Franck préfère les garçons et cela ne plaît pas vraiment à son père).Tout les oppose et pourtant grace à un cours de français, où l'enseignante leur demande de jouer ensemble un extrait de "on ne badine pas avec l'amour " de Musset, ils vont s'apprivoiser l'un l'autre et apprendre à se connaître; chacun se souciant de l'autre un peu comme dans une fratrie.

Cette histoire c'est Billie qui nous la raconte alors qu'elle se trouve perdue au milieu des Cévennes, à côté de Franck qui a fait une mauvaise chute et a perdu connaissance, la nuit approche, pas de secours en vue, Billie se confie et vide son coeur à une étoile dans le ciel.

Comme souvent dans les romans de Gavalda il y a deux personnages, paumés, que le destin va réunir, une belle histoire d'amitié en découle et on s'attache à ces coeurs écorchés. Seul bémol le langage de Billie est très vulgaire et se veut un langage de "djeuns", je ne veux pas faire ma rabat-joie mais la langue française est tellement belle que cela m'insupporte d'être obligé de lire cette langue parlée. Cela reste de la fiction, donc.....on ferme les yeux.....

 

Note:3

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 08:12

J'imagine que comme moi lorsque vous achetez et consommez vos radis vous ne mangez que le radis et vous jetez les fanes. Halte là! que nenni, il est terminé le temps du gaspillage...Dans le radis tout se mange!!! Et oui; je viens de découvrir une recette (issue du Cuisine Actuelle N° 269 ) que j'ai réalisé hier et suis assez satisfaite du résultat, donc pour celles et ceux qui souhaitent essayer, voici la recette:

 

Velouté de fanes de radis: pour 4 pers

 

4 oignons nouveaux

1/2 citron

1 botte de radis

10 cl de crème

1 jaune d'oeuf

25 gr de beurre

sel, poivre

 

Nettoyez et hâchez les radis ( gardez les fanes). Rincez et essorez les fanes. Pelez et émincez les oignons.

 

Chauffez le beurre dans un faitout. Faites fondre les oignons 2-3 minutes sur feu doux. Ajoutez les fanes de radis et cuisez 1 min en mélangeant. Mouillez avec un litre d'eau salée. Portez à ébullition. Ajoutez les radis hachés. Faites cuire 20 min à couvert.

 

Passez la soupe au moulin à légumes (grille fine) ou au mixeur. Renversez dans le faitout et portez à ébullition.

 

Mélangez le jaune d'oeuf, la crème et un filet de jus de citron dans un bol. Délayez avec une louche de soupe. Versez dans le faitout en mélangeant bien et chauffez sans faire bouillir. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement avant de servir.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 16:19

UDERZO, Jean-Yves FERRI et Didier CONRAD

 Hachette Octobre 2013

   

Mes enfants étant plus que passionnés par les livres, ils viennent régulièrement fureter dans la bibliothèque des parents voire s'il n' y aurait pas quelque chose d'accessible pour eux... C'est ainsi qu'ils ont lu (enfin surtout le papa) toute la série des Tintin et à présent ils découvrent doucement le monde des irréductibles gaulois.

C'est mon petit bonhomme qui a déniché cette BD à la médiathèque; j'ai donc sauté sur l'occasion pour la lire également; cela faisait belle lurette que je n'avais pas lu d'Astérix! Pourtant j'avais moi aussi dévoré toute la série à leur âge....

C'est avec joie que j'ai retrouvé les personnages emblématiques d'Astérix et Obélix, evidemment reprendre le flambeau après Uderzo et Goscinny est un exercice de style relativement difficile, mais Ferri et Conrad s'en sortent plutôt bien. A mon sens , il manque un peu de sangliers, de romains et de bastons mais l'humour et les allusions à notre monde bien présent (dommage que les enfants ne comprennent pas encore toutes les subtilités! ) Bon moment de détente et retour en enfance...

 

Note:4

Partager cet article
Repost0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 00:00

Jusqu'à présent en couture, je n'ai réalisé que des tenues pour les enfants, quelques chèches et dernièrement une jupe pour moi.

Alors pour l'anniversaire de ma copine S, que je connais depuis longtemps, très longtemps...(on s'est rencontrées sur les bancs de l'école maternelle, pour vous dire....)

Bref, c'est elle qui m'avait demandé, au début de mon "aventure couturesque", " et les sacs, tu t'y mets quand?"; bon ben voilà, j'ai relevé le defi en cousant cette besace.

Je l'ai voulu très coloré et j'ai craqué sur ce tissu enduit "motif peinture" (petit clin d'oeil, car c'est une artiste, et oui elle réalise de superbes tableaux, mais ça je vous en reparle une autre fois....)

C'est donc une première pour moi, j'espère qu'il plaira, car j'avoue que par moment je me suis fais un bon brainstorming à comprendre comment assembler la doublure et la partie extérieure!!

 

008.JPG  009.JPG

 

010-copie-2.JPG  011-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 16:35

Depuis qu'elle a travaillé sur la thématique "Afrique" à l'école, ma louloutte n'arrête pas de me réclamer une "robe africaine"!!!

 

Evidemment, je n'allais pas lui confectionner un boubou accompagné de sa traditionnelle coiffe ;0)

 

Mais en cherchant bien dans mes chutes de tissus je suis tombée sur ce Wax dans lequel j'ai pu réaliser un modèle que j'affectionne beaucoup issu du Happy homemade vol.2 20 modèles fille et garçon 3-10 ans 

 

004-copie-1.JPG    003-copie-4.JPG

 

 

 La louloutte étant en vacances chez sa mamie vous n'aurez pas le plaisir de le voir porté!

Partager cet article
Repost0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 20:19

Cette année nous avons décidé de réaliser notre arbre de Pâques en extérieur.

Nous avons vu cela dernièrement en traversant la frontière; les Allemands sont nombreux  à décorer un  arbustre (souvent situé devant leur maison) avec des oeufs multicolores. J'ai trouvé cela très chouette, cela égaye votre jardin et tout le monde en profite!!!

Chez nous cela a donné ça:

 

002.JPG

 

A tous très JOYEUSES PÂQUES !

Partager cet article
Repost0