Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

27 mars 2022 7 27 /03 /mars /2022 21:11
Nowhere girl

Magali LE HUCHE,

 Dargaud, mars 2021

 

J'ai découvert cette illustratrice lorsque je lisais les albums de "Jean-Michel le caribou" à mes enfants. J'ai toujours aimé son côté très coloré, un peu à la manière de  Boutavant.

 

Ici, c'est une BD plus personnelle, puisque autobiographique et proche du roman graphique. Elle y relate ses années collège, qui, malgré ses attentes et espoirs ne se sont pas  passées aussi bien que prévues. 

 

Heureusement pour elle, c'est l'époque où elle découvre les Beatles et là ce n'est que du bonheur! 

Pour parer à sa phobie scolaire elle se plonge corps et âmes dans la saga Beatles, écoute leur musique en boucle, connait l'histoire intime des 4 garçons dans le vent par coeur et surtout elle quitte le collège pour suivre ses cours via le Cned.

 

Une histoire touchante sur un sujet délicat, un style original qui sort des schémas classiques de la BD.

 

Note:4

Nowhere girl
Nowhere girl
Nowhere girl
Nowhere girl
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 15:12
La jeune femme et la mer

Catherine MEURISSE,

Dargaud, octobre 2021

 

Voilà une BD comme je les aime, de la poésie et des illustrations magnifiques, avec du bleu, du vert, des paysages nippons et de la douceur....

 

Catherine Meurisse part à Kyoto, où elle séjourne dans une résidence d'artistes afin de renouveller son inspiration. En y arrivant, elle affirme vouloir "peindre la nature"; objectif réussi pleinement !!

 

Saupoudrez d'un zest d'humour, lié aux situations cocasses dû, au décalage entre le monde occidentale et le monde orientale.

Ajoutez une amitié improbable avec un tanuki ( espèce de raton laveur).

Jonglez avec la modernité et le côté ancestral du Japon; retrouvez les merveilleux paysages d'Hokusai et savourez  sans modération....

 

Note:5 

 

 

La jeune femme et la mer
La jeune femme et la mer
La jeune femme et la mer
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2022 7 16 /01 /janvier /2022 16:39
Sang de Sein

WEBER & NICOBY

Glénat, mai 2018

Collection Vents d'Ouest

 

Brieg Mahé, auteur réputé de policiers, souhaite marquer les esprits avec son prochain ouvrage. Pour cela, et afin de marquer un grand coup, il décide de faire appel à plusieurs spécialistes de renom dans ce domaine, pour écrire avec lui, le roman policier parfait! 

 

Il invite donc, le temps d'un week end, une scénariste, un auteur de polar, un spécialiste d'Agatha Christie, un inspecteur de police à la retraite...Et, il décide de convier tout ce petit monde dans le célèbre phare D'Armen de l'île de Sein, lieu mythique et/ou  hanté??

 

Attention, car durant ce week end, interdiction d'emporter téléphone portable, tablette, ordinateur ou tout autre moyen d'être relié à la terre ferme... et non, rien ne doit venir perturber la créativité du groupe.

 

Voici donc, notre petit groupe, isolé, dans ce phare, où rien ne se déroule comme prévu, surtout que les éléments naturels, à leur tour se déchainent....

 

Un huis-clos oppressant et une fin inattendue...

 

Note:5 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 09:28
Un petit goût de noisette T1

VANYDA,

Dargaud, janvier 2014

 

12 personnages, de l'amour, des rencontres , des actes manqués...

Un condensé de douceur, de légèreté, un graphisme comme je les aime. Des mini-histoires dont les héros vont s'entre-croiser, se cotoyer, des amours vont naître, disparaître, évoluer.

Un vent de douceur plane à la lecture de cette Bd, j'aurai bien aimé lire le second volet mais indisponible à la médiathèque, dommage....

 

Note:4

 

 

 

Un petit goût de noisette T1
Un petit goût de noisette T1
Un petit goût de noisette T1
Partager cet article
Repost0
7 mars 2021 7 07 /03 /mars /2021 05:20
Le tirailleur

BUJAK & MACOLA

Futuropolis, mai 2014

 

La France pays de liberté, de culture et de laïcité n'a pas fait que des belles choses. Elle a entre autres enrolé de force des jeunes hommes issus de ses anciennes colonies afin qu'ils combattent en première ligne au front durant la seconde guerre mondiale.

Ce sujet n'est abordé que très rarement; cette Bd relate avec beaucoup d'humanité le destin de l'un d'entre eux: Abdelsselem.

 

Je vous invite également à visionner ce mini reportage sur ce dernier ici

 

Note:5

 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2021 4 04 /02 /février /2021 16:05
Beate &amp; Serge KLARSFELD.

BRESSON & DORANGE
La boîte à bulles, septembre 2020

 

En images, l'histoire de Béate et Serge, un couple qui durant sa vie entière a mené un combat contre le nazisme.

C'est sans relâche qu'ils ont poursuivi et traqué tous ceux qui ont servi le régime nazi et qui ont coulé des jours tranquilles dans leur propre pays ou d'autres en toute impunité sans être inquiétés de quoi que ce soit.

C'est par leur obstination et acharnement qu'ils ont obtenu que des nazis ou autres hommes politiques, responsables de la déportation de milliers de juifs, soient jugés et condamnés. C'est par la force des tracts, des manifestations, l'édition de tribune ouverte dans des journaux mais aussi des actes plus symboliques comme cette gifle infligée lors d'un congrès au chancelier Kinzieger qu'ils ont obtenu gain de cause.

Des actes courageux et un ouvrage brillament mis en lumière par Dorange; afin que survive ce pan de l'histoire et que justice soit faite.

 

Note:5

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2021 1 18 /01 /janvier /2021 21:44
Cassandra DARKE

Posy SIMMONDS,

Denoël graphique, mars 2019

 

J'ai terminé 2020 en BD et je redémarre 2021 avec une BD. Ou plutôt un roman graphique, comme je les aime, du texte, beaucoup, des dessins de formats très différents ( plus proches du journal que de la case )de la couleur et un personnage bluffant.

 

Cassandra a tout de l'anti-héroïne: elle est vieille, en surcharge pondérale, pas très sympa, a repris la galerie d'art de son défunt mari, a vendu des faux tableaux afin de profiter encore longtemps de son confort et de sa maison à 8 millions de sterling. La vieille bique dans toute sa splendeur !!

Bon elle échappe à la prison mais pas aux travaux d'intérêts généraux et ses déboires avec la justice l'ont quand même mise sur la paille. Résultat elle se voit obliger d'heberger sa nièce dans le sous sol de sa maison afin d'arrondir un peu ses fins de mois!

Mais lorsque cette dernière quitte son petit nid, et que Cassandra y retrouve un pistolet dans une poubelle, cela se corse....

ET oui, qui dit pistolet, dit cadavre et qui dit cadavre dit coupable....Plongez-vous dans cette ambiance So British et suivez cette femme acariâtre que vous finirez par apprécier.

 

Note:5

 

Cassandra DARKE
Cassandra DARKE
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 19:04
Béatrice

Jori MERTENS 

Rue de Sèvres, mars 2020

 

Encore une BD, pas de biographie cette fois-ci, mais une BD muette. Oui, vous avez bien lu: muette. Que des dessins (somptueux) mais aucun phylactère ( ou bulles) tout au long de cette histoire.

Nous suivons Béatrice, vendeuse à "La brouette" dans un Paris où déjà, sévit le train-train métro-boulot-dodo... L'histoire se déroule visiblement dans les années 70 comme le laisse supposer les R4 et R16, mais aussi les Citroën et les peugeot de l'époque. Elle vend des gants toute la journée, prends chaque matin et soir la même ligne de métro.

J'ai beaucoup aimé ces planches où l'on voit la ville, puis l'entrée du métro qui fait l'effet d'une fourmilière géante où s'agglutine tous les jours ses travailleuses. De même les dessins concernant le magasin "la brouette" m'a rappelé les galeries Lafayette avec sa coupole et ses balcons avec en filigrane la description par Zola du "grand magasin".

Mais revenons à l'histoire. Comme chaque matin Béatrice prend le métro, mais ce matin au milieu de la cohue elle aperçoit un sac rouge posé à même la sol, contre un pilier. En revenant le soir, elle l'aperçoit encore. Idem le lendemain. Et là, elle si discrète, travailleuse et sérieuse s'en empare . Une fois chez elle, elle ouvre le sac et découvre un album photo. Ce dernier date des années 30, même ville, même femme qui lui ressemble étrangement, puis un homme...Son côté fleur bleue l'emporte irrémédiablement et elle se laisse aller à penser retrouver les protagonistes de l'album. La fin sera tout autre....

 

Note:5+

Béatrice
Béatrice
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2020 7 20 /12 /décembre /2020 14:19
Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois

CATEL

Grasset, août 2019

 

Je suis une fervente lectrice de Catel, et j'avoue que j'étais assez intriguée de voir ce qu'elle avait bien pu faire comme biographie de Goscinny; elle, qui jusqu'à présent ne parlait que de femmes (Joséphine Baker , Olympe de Gouges, Kiki de Montparnasse, etc....)

D'autant plus que cette fois-ci il s'agissait de faire la bio d'un monstre sacré de la BD: Goscinny. Alors, autant tout le monde connait l'auteur prolifique de BDs ( Astérix, Lucky luke, Iznodoug, le petit Nicolas, etc...) mais aussi créateur du journal Pilote, mais pour l'homme, perso je ne savais rien.

J'ai donc découvert en lisant ce roman graphique  que ses parents sont des juifs polonais qui se sont rencontrés et mariés à Paris. La profession du père, ingénieur chimiste, va les emmener en Argentine. René y passera son enfance et intègrera l'école française de Buenos Aires, il passera ses vacances en Uruguay et viendra ponctuellement en France revoir la famille via le transatlantique ( 1 semaine en bateau, imaginez un peu...).

Mais au décès brutal du père René, sa mère et son frère aîné se retrouvent dans une situation très  précaire les obligaent à déménager à New York. Entre -temps René est appelé à faire son service militaire, qu'il décide de faire en France...Puis il revient à New York où il commence à tisser des liens dans le monde journalistique car oui, il sait maintenant plus que jamais qu'il souhaite faire de la BD!

Une biographie passionnante sur un personnage qui ne l'est pas moins. Goscinny était un érudit, passionné de littérature et de culture et qui souhaitait avant tout faire rire; il semblerait qu'il ai réussi ;O))

 

Note:5 

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 15:18
Sous les bouclettes

 MELAKA & GUDULE

Delcourt, avril 2018

 

Un roman graphique poignant où l'on parle de relation mère-fille, de maladie et de déchéance; mais aussi et surtout d'insouciance, d'amour et de légèreté.

Mélaka est auteure de BD; Gudule est femme de lettres également, elle a beaucoup écrit pour le jeunesse; mais un jour elle tombe malade. Ce récit est celui de cet accompagnement face à la maladie, avec ses hauts et ses bas. C'est aussi le récit d'une vie: Mélaka nous raconte la jeunesse de sa mère, son parcours personnel, intime, professionnel, son humour, ses gaffes, sa légèreté mais aussi ses bobos liés à la maladie . Cette impuissance face à une maladie qui vous ronge petit à petit...La difficulté a faire bonne figure autant pour le malade que pour l'entourage. On passe du rire aux larmes, pour celles et ceux qui ont connu cette épreuve de la maladie d'un proche, il y a comme un air de déjà vu, qui vous ébranle...mais à la fin il ne reste que l'amour....

 

Note: 5+

 

Partager cet article
Repost0