Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

21 juillet 2022 4 21 /07 /juillet /2022 18:29
Labyrinthes

Franck THILLIEZ,

Editions Fleuve Noir, mai 2022

 

Du grand Thilliez!!

Vous aimez les intrigues complexes et ardues? Celles qui font référence à la mythologie? Celles qui reprennent des personnages redondants et déjà aperçus lors de précédents romans?

 

Et bien, ne cherchez plus, vous l'avez entre vos mains!

 

Cela dit, pour bien comprendre cette intrigue et avant d'en entamer la lecture, je vous recommande vivement de lire les 2 précédents livres de Thilliez: Le manuscrit inachevé et Il était deux fois .

 

Pour faire simple, vous trouverez ici plus ou moins trois personnages principales: en l'occurrence 3 femmes.

 

Julie, jeune femme prisonnière; Véra la psy qui a trouvé refuge au fin fond d'une forêt car elle ne supporte plus les ondes magnétiques et enfin Lysine la journaliste. Ajoutez-y l'inspectrice Nijinski ( et oui, on oublie Sharko ici) et assaisonner de thèmes récurrents comme l'art et la violence, la psychologie, l'amnésie, les échecs, le minotaure et bien sûr ce dédale dont il faut une fois pour toute sortir!

 

 

Une lecture prenante, addictive  et absolument pas reposante  ¨° _ °¨ 

 

Note: 5++

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 20:12
Celle qui brûle

Paula HAWKINS

Sonatine, septembre 2021

 

L'été approche et c'est une période propice (pour moi) à lire des romans policiers.

 

J'étais très intriguée par cette autrice, car j'avais l'impression de voir son dernier roman partout.

Je l'ai donc emprunté à mon tour, afin de découvrir sa plume et me forger ma propre opinion....

 

Londres, Daniel qui vit sur une péniche a été retrouvé mort, assassiné par plusieurs coups de couteau portés au niveau du torse et du cou.

 

3 femmes dans son entourage sont suspectées:

Miryam sa voisine, toujours a guetter ce qui se passe autour d'elle.

Laura, "la folle de la laverie", qui a passé sa nuit chez la victime et qui est rentrée chez elle, au petit matin, les mains ensanglantées.

Et enfin Carla, la tante de ce dernier et dont la mère Angela, (donc la soeur de Carla) est décédée huit semaines plus tôt; coïncidence ou lien plausible?

 

On avance doucement et on découvre que Daniel a eu une enfance plus que compliquée, une mère alcoolique et des relations avec sa tante des plus étranges.

Quant aux trois protagonistes, elles ont toutes soufferts à un moment donné de leur vie et en ont gardé des séquelles profondes....

Une intrigue  psychologique très dense et complexe, où  je n'ai pas réussi à totalement plonger....

 

Note: 3

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2022 7 17 /04 /avril /2022 19:16
La chasse

Bernard MINIER

XO éditions, avril 2021 

 

Dans la nuit, en traversant le bois, un homme percute un cerf; hors il ne s'agit pas d'un cerf mais d'un homme, portant des bois sur sa tête et marqué au fer rouge sur sa poitrine avec l'inscription JUSTICE.

Aussitôt Servaz est appelé sur les lieux. 

L'intrigue démarre au quart de tour, les disparitions, meurtres s'enchainent tout en abordant plusieurs thèmes d'actualités: gilets jaunes, pandémie, manque de moyens, port du masque, défaillance du système judicière,...

Pas de temps mort, et comme à chacun de ses romans, on ne peut le lâcher sans connaître le fin mot de l'histoire...

 

Note: 4

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2022 7 30 /01 /janvier /2022 18:12
Dix âmes, pas plus.

Ragnar JONASSON,

Edition de la Martinière, janvier 2022

 

Una, jeune islandaise vivant à Reykjavik postule à un poste d'enseignant à Skalar, petite, très petite bourgade se trouvant au nord est de l'Islande. A vrai dire il faut vraiment vouloir fuir la ville ou quelqu'un pour aller s'enterrer dans un tel lieu, loin de tout et de tout le monde. Una, par manque de moyens accepte ce poste, et puis, rien ne la retient actuellement et elle s'auto persuade que ce retour à la nature profonde ne peut être que bénéfique pour elle....

 

Arrivée sur place, elle se lie d'amitié avec Salka, chez qui elle va loger, plus exactement, dans les combles de la grande bâtisse .

Il n'y a que 10 personnes en tout et pour tout, qui vivent dans ce coin reculé ...Ici la promiscuité est de mise, impossible d'avoir un semblant d'intimité ou de s'adonner à un quelconque vice, sans que tous en soi informés; donc on se tient à carreau quoiqu'il arrive.

Malgré cela Una, bénéficie d'un poste en rêve puisqu'elle ne doit s'occuper que de deux élèves, n'est-ce pas le rêve de tout enseignant?

On avance lentement dans l'histoire, on plonge dans l'obscurité et les secrets....des fantômes apparraissent, un inconnu est de passage, puis la mort frappe...

Una se sent bien seule et étrangère au milieu de ses 10 âmes...qu s'est-il vraiment passé, que lui cache-t-on vraiment??

 

note:3/4

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 14:56
Le bureau des affaires occultes

Eric FOUASSIER

Albin Michel, avril 2021

 

Roman policier historique, l'intrigue se déroule dans le Paris des années 1830 .

Valentin Verne en est le protagoniste principal, il est depuis peu inspecteur de police et se voit confier la résolution d'une mort plus que suspecte: en effet, Lucien Dauvergne, fils de bonne famille meurt tragiquement lors d'une réunion de famille où il célébrait ses fiançailles.

En parrallèle, on suit le "Vicaire", homme sombre et funeste qui séquestre de jeunes garçons à des fins et agissements odieux.

Quel rapport entre ces deux histoires? Valentin poursuit sans relâche ses investigations...même si on finit par comprendre qui est qui et qui fait quoi au fil de la lecture, cette intrigue est bien ficelée.

J'ai beaucoup aimé la description du Paris de la "Restauration", cet inspecteur sombre, mystérieux mais plein de bonnes intentions, je pense qu'un nouveau héros est né et que nous le retrouverons dans d'autres péripéties....

 

Note:4

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 19:36
1991

Franck THILLIEZ,

Fleuve éditions,

collection Fleuve noir, mai 2021

 

Pour tous les amateurs de polars, ce livre est pour vous; surtout si vous suivez les aventures de l'inspecteur Sharko depuis ses débuts...

Pour ma part, j'ai lu quelques polars de cet auteur mais pas un seul avec Sharko. Visiblement il était très attendu puisqu'on y dévoile les débuts au 36 quai des orfèvres du protagoniste . (Je vais pouvoir les reprendre et mieux comprendre ce personnage d'un point de vue psychologique....)

J'ai beaucoup aimé ce petit bond en arrière dans le temps, avec des références qui sont également les miennes ( on écoutait de la musique sur un walkman, les portables n'envahissaient pas notre quotidien, les réseaux sociaux n'existaient pas et la technologie sur les scènes de crime était loin des compétences actuelles....)

 

Donc voici, notre Sharko fraichement débarqué de son nord natal ,et comme tout bleu qui se respecte, il se voit reléguer aux archives pour essayer d''élucider une enquête "cold-case" sur un serial killer...

Heureusement pour lui débarque entre temps un homme paniqué qui détient la photo d'une femme étendue et attachée sur un lit avec un sac en papier sur la tête .  Cette photo lui est parvenue d'une manière peu orthodoxe où s'entremêle hasard et magie....Voici l'occasion rêvée pour Sharko de sortir son nez des classeurs poussiéreux et de s'attaquer à la réalité du terrain.

 

Note: 5+

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 14:15
Le cri

Nicolas BEUGLET

Pocket, novembre 2020

 

Cela pourrait faire référence au tableau de Munch 

Mais non, ici, pas question de peinture ou d'art.

L'histoire est toute autre, elle démarre dans un hôpital psychiatrique où visiblement un patient s'est suicidé. C'est , l'inspectrice  Geringen qui est en  charge de confirmer les faits.

Mais une fois sur place, elle se rends vite compte qu'on lui cache des choses. Cet homme n'a pas de nom, il est arrivé amnésique dans cet hôpital il y a bien lontemps, seul subsiste une cicatrice sur son front avec le chiffre 488.

Sur son visage de mort on lit l'effroi, une peur indicible, qu'a-t-il vu de si terrifiant avant de mourir ? Et pourquoi son corps a-t- il été déplacé avant que la police n'arrive? Autant d'interrogations auxquelles devra répondre l'inspectrice .

 

J'ai découvert cet auteur en lisant Complot . Je trouve que dans chacun de ses romans cela va vite, trop vite. Des faits et des histoires qui s'enchainent et prennent des proportions assez incroyables mais dont on se laisse tout de même happer, car l'auteur aborde des sujets plus profonds et émet des hypothèses  qu'on ne retrouve dans nul autre polar!

 

Note:5

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 20:00
Au service secret de la reine Marie-Antoinette.T 1. L'enquête du barry.

Frédéric LENORMAND,

La martinière, mars 2019

 

 

Vous aimez les romans historiques? Vous aimez les polars? Vous aimez les comédies? Si vous avez répondu oui aux trois questions , ce livre est pour vous!

 

Autant j'aime les policiers se déroulant en Angleterre à l'époque victorienne, ainsi que des personnages du type Sherlock holmes ou Rouletabille mais là les frou-frous de Marie-Antoinette m'ont laissé de marbre.

Frédéric Lenormand est un spécialiste du roman policier historique, il a écrit plusieurs séries dont: Voltaire mène l'enquête, Les  Mystères de Venise, L'orphelin de la Bastille ,etc...

 

J'ai commencé cette série en pensant que cette époque allait me plaire; finalement je ne sais pas si c'est justement cette période historique ou si c'est la forme narrative qui m'a déplu....

Pour faire court, Comme le titre l'indique les bijoux de la comtesse Du Barry ont disparu et ce il y a 4 ans déjà.

Marie-Antoinette est reine depuis peu, et s'ennuie déjà beaucoup à Versailles. Pour contrer son ennui elle décide d'élucider ce mystère en faisant appel à sa couturière Rose et à son coiffeur Léonard.

Voilà nos deux compères, que tout oppose, obligés de coopérer ensemble dans leur nouvelle mission en tant que détectives. Pour les fans du genre beaucoup d'humour et des insultes bien plus originales que les nôtres (Jean-fesse; gratte poux,....)

 

Note:2

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 14:32
Rien ne t'efface

Michel BUSSI,

Les Presses de la cité, février 2021

 

Ah toujours aussi efficace ce Bussi!!

On a beau se dire que, non, cette fois-ci on ne se laissera pas berner et embirlificoter par ses personnages, rien n'y fait, on se laisse malgré tout emporter dans une direction pour se rendre compte qu'évidemment ce n'était pas la bonne voie!!

 

Le récit démarre au pays basque, à Saint Jean de luz, Maddi, médecin généraliste et mère célibataire, se rend à la plage avec son fils Esteban. Cela fait partie de leur petit rituel journalier avant de démarrer sa journée au cabinet pour Maddi et sa journée d'école pour Esteban. Mais aujourd'hui les vagues sont hautes et dangereuses, et Esteban ne pourra pas profiter de la mer; c'est bien dommage car aujourd'hui il fête ses 10 ans!

 

Qu'à cela ne tienne demain est un autre jour, en attendant sa mère lui confie comme tous les matins une pièce d'1 euro pour acheter la baguette chez le boulanger avant de rentrer. Elle file la première, direction la douche...

 

Ce matin, n'est pas un matin comme un autre...Esteban n'est jamais passé à la boulangerie et n'est jamais rentré....

 

10 ans plus tard, on retrouve Maddi en Normandie, près d'Etretat, elle y a refait sa vie avec Gabriel. Aujourd'hui, Esteban aurait eu 20 ans, elle retourne à saint Jean de luz sur cette plage, face à cette mère, qui lui a enlevé son fils.

 

Et là, chose incroyable un enfant, une dizaine d'années, même maillot de bain qu'Esteban et surtout même physique, c'est la réplique exacte, le parfait sosie d'Esteban, comment est-ce possible??? Réincarnation? Maddi n'aura de cesse de comprendre ce qui se passe....

 

A vous, de vous laisser emporter par cette hallucination.....

 

Note: 5+

Partager cet article
Repost0
16 mars 2021 2 16 /03 /mars /2021 15:25
Complot

Nicolas BEUGLET

Pocket, juin 2019

 

 

Aujourd'hui je vous emmène au fin fond de la Norvège sur l'île de Grimsoya.

Sarah Geringen, vient de s'y installer avec son compagnon christopher( français), journaliste scientifique et du fils adoptif de ce dernier: Simon. Sarha a la  quarantaine et est inspectrice des Forces Spéciales.

Dès le début du roman, on entre dans le vif du sujet, puisqu'à peine arrivés dans leur nouveau nid douillet,( les cartons ne sont même pas encore déballés),  que se pose un hélicoptère devant leur maison. En sort, un haut gradé, venu chercher Sarah afin d'enquêter sur un homicide ( du moins c'est ce qu'elle suppose, puisqu'on ne lui donne aucune information précise tant qu'elle n'accepte pas la dite mission).

Une fois son accord donné, elle est aussitôt embarquée, ce n'est qu'une fois arrivée tout au  nord de la Norvège, sur l'île de Horonoya à proximité de Vardo,  en pleine nuit par -16°, qu'elle obtiendra un semblant d'information.

En effet, a été retrouvé étendue au bord d'une falaise la premier ministre de Norvège. Ses trois gardes du corps, ont également été tués, égorgés, poignardés; la première ministre a visiblement été tué chez elle puis traînée sur une vingtaine de mètres. Pourquoi et par qui? Les russes sont des suspects potentiels, cependant Sarah émet une résèrve et pense à quelque chose d'une bien plus grande ampleur.

 

J'avoue que les premières pages ne m'ont pas franchement plues, on est très/trop vite entré dans le feu de l'action et le personnage de Sarah, me semblait un peu trop parfait. Cela faisait un peu trop cliché pour moi: la femme indépendante, super boulot, la meilleure de son milieu, intransigeante, qui ne laisse rien passé et à qui rien n'échappe. J'avais l'impression de regarder un film d'action avec la version féminine de Sylvester Stallone! Cela dit, j'étais quand même intriguée et happée par cette histoire qui a un moment donné connait un véritable retournement de situation; lorsque Sarah fait une analogie  avec un meurtre perpétré il y a 2700 ans et qui remettrait en cause certains faits de l'Humanité.

Ces dernières  interrogations concernant l'Humanité et la place de la femme sont tout a fait légitimes et abolument bluffantes!

 

Note: 5 

Partager cet article
Repost0