Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 21:10
J'ai 14 ans et ce n'est pas une bonne nouvelle

Jo WITEK

Actes sud, février 2021

 

Encore un roman pour ado et qui traite d'un sujet malheureusement encore d'actualité dans certaines cultures.

Efi a 14 ans, l'année scolaire se termine, elle quitte son collège, son internat pour rejoindre sa famille à la campagne et profiter pleinement de cette coupure estivale.

Comme chaque année, c'est oncle Blabla qui vient la chercher en mobylette. Mais curieusement cette année il semble moins loquace. Dès son arrivée dans le village natal, Efi sent des regards nouveaux se poser sur elle. Son père semble bien plus strict et lui interdit de faire comme bon lui semble; il impose même à son frère d'endosser le rôle de chaperon!!

Efi réalise rapidement que le temps de l'insouciance est terminé et que probablement elle ne pourra plus intégrer son collège à a rentrée prochaine; car les filles qui étudient son bien trop dangereuse. Un femme ne doit s'occuper que de sa famille, de son mari, de son logement, rien d'autre importe....

Efi ne le voit pas de cet oeil et est prête à tout pour changer le cours de son destin.

 

Note:4 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2022 3 11 /05 /mai /2022 20:34
Les étincelles invisibles

Elle MCNICOLL

Ecole des loisirs, septembre 2021

Collection Médium

 

Normalité, entrer dans le cadre, être comme les autres, voilà quelque chose qui est bien difficile pour la jeune Addie. Elle a 11 ans et est autiste, comme sa soeur aînée. Mais qu'est ce que l'autisme? C'est contagieux?, ça s'attrape?, non, rien de tout  cela et en plus cela ne se voit pas physiquement, en revanche le comportement des neurodivergents ( les autistes) peut très largement perturber les neurotypiques ( tout un chacun).

Addie, apprend durant son cours d'histoire que des femmes de son village ont été brûlées vives, car considérées comme des sorcières. Cette histoire l'intrigue et la passionne à la fois; pour elle, ce châtiment n'était pas justifié et elle souhaite qu'un édifice leur soit dédié afin de palier à ce jugement extrême.

En établissant un parallèle entre ces femmes et elle même, elle nous explique son quotidien et l'incompréhension des gens  face à l'autisme. Avec ce récit on comprend la difficulté pour un autiste de contrôler ses émotions, de garder  un masque de normalité, d'être en crise, de pouvoir s'intégrer dans un groupe sans jugement de valeurs., etc...

Personnellement, l'autisme restait quelque chose de très abstrait et j'aurai été incapable d'en donner une définition ou d'expliquer quels étaient les traits caractéristiques, les difficultés ou compétences d'un autiste.

A présent grâce à ce roman, j'en sais un peu plus et j'ai surtout compris que non ce n'est pas une maladie mais bien plus un handicap lié à un problème neurologique. 

 

Note:4 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2022 2 26 /04 /avril /2022 19:30
A(NI)MAL

Cécilé ALIX

Slalom, février 2022

 

Et encore une lecture qui vous met une grosse claque au milieu de la figure et qui cependant me semble nécessaire!  C'est un roman pour ado, mais sincèrement les adultes devraient autant le lire que les jeunes. 

 

Au vu  de l'actualité qui nous entoure, la guerre , les migrants, des gens qui fuient leur pays, leur famille, leur patrie pour éspérer des jours meilleurs ailleurs, oui cette lecture est difficile. Mais elle nous fait prendre conscience de la futilité de nos "besoins": avoir le dernier smartphone à la mode, ou le dernier jeu vidéo qui vient de sortir ou encore  cette paire de baskets que tout le monde s'arrache....Non vraiment, ne sommes nous pas des chanceux nous qui vivons dans un pays en paix, où tous les enfants ont la possibilité d'aller à l'école, des chanceux d'avoir un toit sur notre tête, un lit où dormir et une assiette pleine tous les jours pour manger?? 

 

Quelle claque! Imaginez vous avez 15 ans et  votre mère, du jour au lendemain vous rase la tête, vous fixe 2-3 rouleaux avec les économies qui lui reste sur votre torse et vous force à partir, seul, en vous ordonnant d'oublier. Oublier qui vous êtes, comment vous vous appeler, votre famille, vos amis et de partir loin de ce pays en guerre pour rejoindre l'Europe et d'espérer une vie nouvelle , une vie meilleure. Et surtout, elle vous ordonne de ne pas lâcher prise, de ne pas pleurnicher, de ne pas baisser les bras à la première difficulté, NON, "tu es un homme", ce leitmotiv accompagnera Miran durant tout son périple....

 

A lire impérativement! La couverture est magifique et résume à elle seule toute l'histoire.

 

Note: 5++ 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2022 4 21 /04 /avril /2022 19:18
Les longueurs

Claire CASTILLON

Gallimard jeunesse,  janvier 2022

 

Attention, Claire Castillon aborde ici un sujet difficile, sensible, souvent tabou: la pédophilie.

C'est Alice qui prend la parole, elle a 15 ans. Son récit oscille entre maintenant et ses souvenirs alors qu'elle n'avait que 8 ans et que Mondjo est entré dans sa vie.

Mondjo est un ami de longue date de sa mère. Le père d'Alice a quitté femme et enfant pour vivre aux Etats-Unis, il est dermatologue, et vit enfin son rêve américain.

Sa mère gère comme elle peut cette séparation, son travail, sa fille. Heureusement, Mondjo est là. Il est disponible, sympa, toujours à l'écoute et puis il est prof d'escalade, sport que pratique Alice. Toujours prêt à la coacher, à gérer les déplacements lors des compétitions, il sait se rendre indispensable, trop même.

 Peu à peu, on voit l'emprise qu'il a sur Alice; elle même s'en rend compte mais n'ose pas s'opposer au jeu des gouzgouz, après tout elle n'a que 8 ans....

Un récit glaçant mais plein de justesse que l'on devrait faire lire aux ados et aux parents également.

 

Note: 5 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2022 7 06 /03 /mars /2022 21:39
La gueule du loup

Eric PESSAN

Ecole des loisirs, septembre 2021

 

Jo a 16 ans et vit à Nantes, mais voilà, la pandémie de la covid 19 est là  et le gouvernement annonce le confinement.

Afin de vivre ce confinement plus sereinement et de pouvoir profiter des bienfaits de la campagne, sa mère emmène Jo et son petit frère dans la maison des grand-parents maternels. Grand-parents décédés il y a deux ans et qu'elle n'a jamais rencontrés. Quant au père, infirmier de profession, il "reste sur le front".

Jo s'accomode de la situation, (pourvu qu'il y ait du réseau...) elle aime faire du sport, et ici au moins elle pourra jogger comme bon lui semble.

Cette maison familiale n'a pas l'air très accueillante au premier abord, en même temps s'appeler la Gueule-au-loup, cela n'augure rien de bien enchanteur....

Sans compter que depuis leur arrivée la mère semble stressée, énervée et que des phénomènes étranges se produisent...Hallucinations, tensions, situations anxiogènes liées à cette pandémie?

Présentation d'attestation pour les sorties, couvre-feu, sortie autorisée uniquement autour d'un km du lieu de résidence... en lisant ce roman on revit ce que tout un chacun à vécu il y a 2 ans et cela rajoute de la tension à cette histoire déjà bien sombre...

 

Note:4

 

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2022 5 28 /01 /janvier /2022 16:11
Juliette Pommerol chez les angliches

Valentine GOBY

Thierry Magnier, mai 2016

 

Je connaissais les écrits de cette auteure pour les adultes, mais je n'avais jamais lu ce qu'elle avait fait pour la jeunesse.

Ma louloute aura la chance de rencontrer Valentine Goby prochainement grâce à sa prof de français, c'était donc l'occasion de lire ses romans ados.

 

Ce petit livre m'a bien fait rire, même si cette jeune Juliette m'a tout l'air d'être une friponne. Et oui, son sport favori c'est le mensonge!

Tant et si bien qu'elle finit par se faire avoir à son propre jeu! A force de vouloir rabattre le caquet à Flavie, son ennemie jurée du collège, elle se retrouve embrigadée pour 15 jours dans un séjour linguistique en Angleterre !!

Elle, qui n'arrive pas à se défaire de ses multiples doudous et encore moins à quitter sa famille ne serait-ce que pour un jour, cela promet des péripéties et des situations cocasses....

Finalement, mentir à parfois du bon, et oui, cela permet entre autre de grandir un peu....

 

Note:4 

 

PS: je viens d'entamer "Le grand mensonge de la famille Pommerol", mais là j'accroche nettement moins....

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2021 2 07 /12 /décembre /2021 14:54
L'arrache mots

Judith BOUILLOC

Livre de poche jeunesse, octobre 2021

 

En général, c'est moi qui vous donne des conseils de livres, cette fois-ci c'est moi qui est suivi les recommandations de ma louloutte....

 

En revenant de la médiathèque, avec sa pile de livres sous le bras, j'ai immédiatement été intrigué par le titre de ce livre. En  lisant la quatrième de couverture je découvre qu'on suit l'histoire d'Iliade qui est bibliothécaire en Esmérie.

 

Avec un prénom pareil, cela ne pouvait augurer qu'une histoire passionnante...et c'est le cas....

 

Iliade a la capacité lorsqu'elle lit des livres à voix haute, d'arracher les mots de leur support pour en suite les restituer en images à son public. Et ce talent lui vaut d'être reconnue et adulée par bon nombre de personnes. Même à Babel, capitale d'Esmérie, on entend parler de cette jeune femme et de son pouvoir qui se veut envoûtant et magique.

 

D'ailleurs, une missive pleine de mystère lui parvient, seule indice l'expéditeur est un membre de la famille royal et il souhaite l'épouser au plus vite, sans pour autant la connaitre .

Iliade se rend sur place, chaperonnée par sa grand-mère haute en couleurs et retrouve dans cette grande ville sa soeur aînée, Virginia, journaliste chez "La Fronde". Car bien sûr, avant d'épouser cet illustre inconnu, une petite enquête s'impose....

 

Bon, je ne vous en dirai pas plus ;O)

 

Le début de lecture m'a fait pensé à la série "La Passe miroir" de Christelle Dabos, on retrouve un peu les mêmes thématiques. Cela dit, ici j'ai beaucoup aimé que l'auteure fasse référence à différents auteurs importants de la littérature classique ( Homère, Baudelaire, Du Bellay, etc...), c'est une manière interressante de donner envie de lire ces derniers à ceux qui ne les connaitraient pas encore.

 

Note:4/5

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 09:14
Je ne t'aime pas Paulus

Agnès DESARTHE

Ecole des loisirs, collection médium, octobre 1991

 

Julia est l'intello de sa classe, une bête en latin et en grec, idem pour les maths, en revanche zéro pointé dès qu'elle est face à un garçon.

Alors imaginez ce qui se passe dans sa tête, lorsque sa meilleure amie Johanna lui annonce que Paulus Stern, le BG ( beau gosse) de tout l'établissement avoue qu'il est amoureux d'elle et qu'il cherche absolument à la joindre !!

Il n'en faut pas plus à notre première de la classe pour perdre le nord, de bafouiller, rougir, gaffer....d'autant plus qu'elle se trouve moche au possible ( tout le contraire de sa copine Johanna qui est un vrai canon mais bête à bouffer du foin....) et que selon elle, aucun garçon (normalement constitué) ne peut tomber amoureux d'elle, au vu de son physique....

 

Et voilà un petit roman pour et sur les ados boutonneux, en manque de confiance et en recherche d'estime de soi ;O))

 

Note:4 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 16:03
La vie comme elle vient

Anne -Laure BONDOUX,

Ecole des loisirs, collection Médium, novembre 2005

 

 

 

2 soeurs que tout oppose: Patty et Mado, qui vont apprendre à s'aimer à nouveau suite au drame familial qui les frappe. Il y a 9 mois leurs parents se sont tués sur une petite route d'Ardèche.

 

Dès lors, le juge des tutelles a confié la garde de Mado à Patty. Pourtant, elles sont tellement différentes que c'est à se demander si ce n'est pas l'ado de quinze ans qui est chargée de s'occuper de celle qui en a vingt....

 

Patty est délurée, fêtarde, les cheveux colorés et des piercings plein les oreilles, elle ne souhaite qu'une chose: retrouver son amoureux et s'amuser dès qu'elle quitte son boulot de serveuse.

 

Mado elle est sérieuse, travailleuse et plutôt du genre angoissée.  

 

Alors quand Mado découvre que sa soeur est enceinte, elle commence sérieusement à "flipper"!! Mais bon, Patty ne se laisse pas démonter pour autant et parvient à persuader sa petite soeur que rien ne les empêchera de partir comme convenu, dans la maison familiale d'Ardèche durant les vacances du mois d'aôut. Après tout le bébé n'est censé arrivé que mi-septembre....

 

On passe du rire aux larmes, c'est frais et léger, mais aussi parfois triste, ça parle d'amour filial et aussi du premier amour, ça secoue et ça donne une bonne bouffée d'oxygène.

 

Note:5

 

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2021 4 29 /04 /avril /2021 21:03
Séraphine

Marie DESPLECHIN

Ecole des loisirs, collection Medium, octobre 2020

 

Séraphine fait partie d'une trilogoe sur le Paris de la Belle -époque, vers 1880. Il en est le deuxième volet, il fait suite à Satin grenadine et précède Capucine, mais chaque roman peut se lire indépendamment l'un de l'autre.

 

Séraphine est une ado de 13 ans, élevée par Jeanne une couturière qui lui inculque les ficelles du métier, elles vivent ensemble  sur la butte à Montmartre.

Malgré son air un peu niais, c'est une fille qui sait lire et écrire, et ce, grâce aux bons soins de l'abbé Jules qui veille sur elle depuis sa naissance. Sa tante Charlotte, s'occupe également du mieux qu'elle peut de sa nièce. Et lorsque cette dernière émet le souhait de changer de profession elle mettra tout en oeuvre pour l'aider, même à invoquer Ste Rita des causes désespérées, pour dire....

Avec ce roman nos ados découvrent la condition des femmes à une époque révolue, un patriarcat omniprésent, le besoin de travailler pour subvenir aux besoins des bouches à nourrir, la pauvreté mais aussi des faits historiques: ici, la Commune, les bagnards et la construction de la Basilique  (construite pour expier les atrocités commises durant cette période.)

 

Note: 3/4 

 

Partager cet article
Repost0