Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

"Le monde est fait pour aboutir à un beau livre"
Stéphane MALLARME

Je vous invite à découvrir et à partager  sur ce site mes  derniers "coups de coeur"
Bonne lecture à tous...

Rechercher

Laissez-moi un message....

   Vous avez aimé, vous avez détesté ?? Dites-le moi...Vous avez d'autres suggestions à faire, exprimez-vous....

Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr<  

Notation

5  = grand "coup de coeur"
4  = très bon
3  = bon
2  = moyen
1  = bof

 = à oublier !

Les catalogues à consulter...

Livre de poche link

Folio link

Pocket link

10X18 link

Picquier poche link

Actes sud link

Points seuil link

 

Envie de cuisiner?....

27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 17:42
Sens dessus dessous

Milena AGUS

Liana levi, avril 2016

 

Un immeuble à Cagliari avec un côté qui donne sur le port où se trouve les beaux appartements résidentiels et le côté rue avec des appartements plus modestes.

Y réside Alice, jeune étudiante qui rêve de devenir écrivain, mais aussi Anna dans l'appartement du dessous, qui fait des ménages et autres activités pour survivre. Quant à l'étage du dessus il est occupé par les Johnson, à priori c'est le plus grand et le plus beau avec de grandes baies vitrées et une vue imprenable; d'ailleurs tous le surnomme "Buckingham Palace". En revanche leur propriétaire est moins reluisant: M. Johnson sort de chez lui toujours débraillé avec son violon sous le bras, car oui, c'est un musicien réputé et reconnu même s'il ne donne plus de concerts ( sauf sur les bateaux de croisière où il travaille). Son épouse?, on ne la voit jamais, toujours en voyage, revient ponctuellement, à se demander si elle existe vraiment. C'est pour cette raison qu'Alice monte dans l'appartement de dessus, pour s'occuper des rosiers de Madame durant son absence. Comme le montre les nombreuses photos il  existe également un fils, voire un petit fils, mais ce M. Johnson n'en parle jamais.

Anna fini par devenir la femme de ménage du propriétaire du dessus; puis un jour le fils accompagné de son enfant débarque et les va et vient au sein de l'immeuble démarre. Qui est qui? Qui fait quoi? Alice essaie de démêler le vrai du faux, tout en essayant elle même de profiter de ce jeu car elle est également un pion qui joue dans la partie….

 

Note:3

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 15:40
La saison des roses

Victoria CONNELLY

City éditions, mai 2019

 

Saga au sein d 'une roseraie anglaise. Céleste, après l'échec de son mariage et le décès récent de sa mère revient, au bout de trois ans, vivre dans le manoir familial.

Ce retour est à la fois bienvenu, l'entreprise familiale est au plus mal et frise la faillite mais aussi malvenu par ses sœurs . En effet, Céleste, du vivant de leur mère  était constamment en conflit avec cette dernière; et maintenant qu'elle est décédée, elle revient et prend des mesures ( drastiques), pour espérer sauver ce domaine, qui visiblement, ne sont pas du goût de Gertrude et Evelyne, ses sœurs cadettes.

Car oui, le manoir n'a jamais été entretenu , les travaux de réfection du toit, entre autres,  sont onéreux et les quelques commandes de roses sont loin d'être suffisantes pour palier au manque d'argent…. 

Il faut faire des choix et vendre certains tableaux acquis par leur grand-père du temps où l'entreprise était florissante.

J'espérai que cette saga nous parle beaucoup plus des roses et du travail qu'il peut y avoir autour d'une roseraie; mais ici c'est abordé de manière assez succincte . L'accent a été porté sur les relations entre sœurs, jalousie, rancœur, mésestime, incompréhension, etc...

Ajoutez à cela des cœurs brisés, des amours infidèles ou impossibles et voici un joli roman à l'eau de rose (sic!) pour l'été. Bon, je suis un peu dure là, cela se lit mais ne restera pas dans les annales….

 

Note:2/3

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2020 2 14 /01 /janvier /2020 13:31
La librairie de l'île

de Gabrielle ZEVIN

Pocket, mai 2017

 

Une histoire de librairie, encore une…. Celle-ci se trouve sur une île du Massachussetts et est tenue par A.J. Fikry. Un libraire bourru qui en veut au monde entier depuis le décès prématuré de son épouse en est l'heureux propriétaire.  Il approche de la quarantaine, se retrouve seul sans femme ni enfants et le seul bien qu'il possédait ( un livre d'une valeur inestimable, une édition limitée d'Edgar Allan Poe: le Tamerlan) vient de lui être dérobé.

L'occasion pour lui de faire la connaissance du flic de secteur: Lambiase. 

C'est également, le moment que choisit une cliente pour abandonner sa fille de 2 ans ou plus précisément elle confie son enfant à celui qui saura lui apporter culture et connaissance , car elle, se retrouve sans famille et ne peut plus subvenir aux besoins de  sa fille. Et à ses yeux, il n'y a qu'au milieu des livres que l'on puisse avoir une bonne éducation.

Et voilà, comment notre libraire au grand cœur se retrouve père et bien obligé de sortir de cet état léthargique dans lequel il végétait depuis belle lurette.

Une histoire sans prétention, rien de bien transcendant, quelques personnages secondaires qui vont avoir un rôle important dans l'intrigue, vite lu mais risque d'être vite oublié aussi….Idéal pour des lectures légères de vacances.

 

Note: 3

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 14:49
Un manoir en Cornouailles

de Eve CHASE

10x18, mai 2019

 

Je ne me savais pas si fleur bleue… et oui, les romans à l'eau de rose, les beaux décors et les histoires à la guimauve très peu pour moi; sauf que là...je me suis un peu laisser prendre au jeu...

3 personnages clés: Amber en 1968, Lorna à l'heure actuelle et surtout  le manoir de Pencraw en Cornouailles , là où tout se joue et qui sera le lien entre les 2 femmes et le fil rouge de cette histoire.

 

Amber se rends aux lapins noirs ( =manoir de Pencraw) à chaque vacances avec ses parents : Nancy et Hugo Alton, ainsi que son jumeau Toby, son frère cadet Barney et sa petite sœur Kitty.

Ici, tout est différent de Londres et de ses obligations, chacun est libre de vaquer à ses occupations, de ne pas respecter l'heure du thé ou du dîner, d'aller gambader dans la nature pour y surprendre les lapins, rester des heures à la plage, etc...Nous sommes en 1968, et Nancy, américaine de nationalité aime casser les codes so british! 

Cette famille très unie, verra sa vie basculer au décès de cette dernière. A jamais Pencraw restera associé à la joie de cette femme libre mais aussi à son destin tragique.

Lorna, elle, a 32 ans et va enfin épouser Jon. Cela aurait pu et dû se faire depuis longtemps, mais elle ne voyait pas l'intérêt de se précipiter;  maintenant que sa mère est décédée il semblerait qu'il y ait urgence, rattraper le temps perdu.

Pour cela, il lui faut trouver le cadre idyllique.

Elle tombe par hasard sur Pencraw, lieu qu'elle a visiblement fréquenté avec sa mère petite durant les vacances. C'est certain, c'est ici, qu'elle se mariera….

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, beaucoup de drame, d'injustice, de personnages attachants, un petit côté sirupeux sans que cela dégouline et surtout un happy end! Bonne lecture ;O))

 

Note:5+

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 21:53
La goûteuse d'Hitler

de Rosella POSTORINO

Albin Michel, janvier 2019

 

Histoire basée et inspirée sur des faits réels, celle de Margot Wölk, qui a été aux services d'Hitler durant 2 ans, contre son gré, pour goûter ses repas.

 

Ici, cette tâche maudite revient à Rosa Sauer et 9 autres femmes. Elles ont toutes été enrôlées de force afin de goûter 3x par jour tous les aliments servis au Führer dans la tanière du loup. C'est donc la boule au ventre qu'elle s'acquitte de cette tâche. Situation somme toute, incongrue, alors que tout le pays se meurt de faim, elles 10, sont contraintes et même rémunérées pour manger copieusement! On comprend l'angoisse qui les étreint à chaque bouchée, ce sentiment de culpabilité qui les habite. Sans compter sur ces SS qui les surveillent, ordonnent et aboient afin de vider convenablement son assiette et si rien ne survient dans l'heure qui suit, alors, Hitler peut à son tour passer à table.

Encore un pan de l'histoire dont on parle très peu et qui pourtant est bien réel.

 

Note:4

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2019 5 25 /01 /janvier /2019 15:23
Dans la forêt

de Jean HEGLAND

Gallmeister, juin  2018

 

On connait les romans d'anticipation , ceux qui traitent d'utopie et de mondes meilleurs, ici Hegland imagine une dystopie à notre époque.

Et oui, imaginez, juste un instant, que le monde dans lequel vous vivez, et pour une raison inconnue, tout s'effondre, les matières premières se font rares, le téléphone et l'électricité ne fonctionnent plus. Et qui plus est, vous vivez dans une forêt, loin de la ville.

Voilà ce qui arrive à Nell et Eva, 17 et 18 ans. Elles avaient tout pour être heureuses, des parents attentifs, respectueux de leur environnement et de leur bien-être avec une belle maison en pleine forêt. L'une souhaitait intégrer un ballet de danse classique, l'autre férue de culture et de savoirs projetait de s'inscrire à Harvard. Mais l'économie s'effondre, la mère meure des suites d'une maladie, le père disparait à son tour, l'essence se fait rare et les commerces sont vides. Comment survivre ou réapprendre à vivre sans tous ces produits (futiles) de consommation qui ont envahit notre quotidien. Un roman qui fait réfléchir, à la fois captivant et inquiétant, mais qui ne laisse pas indifférent.

Je pense qu'au vue de l'actualité certains "gilets jaunes" devraient lire cet ouvrage….Et je tiens à préciser que ce livre a été écrit par son auteure, il y a 20 ans!

 

Note:5

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 14:38
Ils savent tout de vous

de Iain LEVISON

Liana Lévi, octobre 2015

 

Un polar simple mais efficace. On a tous rêvé un jour de pouvoir lire les pensées des gens qui nous entourent. Voici exactement, ce qui arrive à Snowe, flic dans le Michigan. Au début il croit devenir fou puis très vite il se rend compte que cela lui facilite sacrément ses arrestations et donc son  travail.C'est tellement plus simple d'appréhender un loubard en sachant à l'avance comment il va réagir ou non à vos exigences….

Mais ce qui, au départ est un avantage, va très vite tourner au cauchemar. Et oui, plus moyen de dîner tranquillement, de prendre les transports en commun ou même de marcher dans une rue bondée de monde sans être assailli par ce flot permanent de pensées. Et je vous laisse imaginer la scène où Snowe se retrouve au lit avec la belle serveuse du bar… ;0)

Evidemment ses facultés hors norme vont très vite intéresser une agence secrète du gouvernement américain; d'autant plus qu'à des kilomètres de là, un détenu, qui attend  d'être exécuté, possède ce même don de télépathie...

 

Note: 4

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 14:53
Agatha Raisin enquête: A la claire fontaine, méfiez-vous de l'eau qui dort!

de M.C. BEATON

Albin Michel, novembre 2017

 

Cela fait un petit moment que je vois cette série, que ce soit en librairie ou en bibliothèque, maintes fois pris en main et maintes fois reposée… Bon pour  cette rentrée j'ai fini par céder.

Je ne vous cache pas qu'avec un titre pareil, j'imaginais retrouver l'ambiance "so british" d'Agatha Christie. Oui, cela se déroule en Angleterre, oui notre héros principal est une femme ( plus jeune que notre Miss Marple, mais tout aussi curieuse, un brin plus délurée et surtout avec une libido débordante- il fallait bien ça pour vendre la série!) mais non, pas conquise du tout ...

Ce n'est pas de la grande littérature, bon pour les vacances ça passe, l'intrigue pas folichonne et puis j'ai eu du mal à cerner cette fameuse Agatha car évidemment je n'ai pas lu le premier volet de la série mais le 7°!! Et régulièrement concernant notre héroïne,  l'auteur fait des rappels aux précédents ouvrages, on peut quand même comprendre de quoi il retourne sans les avoir lus, mais pris dans l'ordre chronologique c'est plus simple….

Donc, si vous êtes trop fatigué pour lire autre chose, c'est très bien sinon il n'y a pas lieu de s'attarder..

 

Note:2

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 21:18
Les chroniques de san francisco T.1

de Armistead MAUPIN

10x18

 

Durant des années, à l'approche de l'été, j'ai pu voir les piles de cette saga misent en avant dans les rayonnages ou autres tables de librairies. Longtemps j'ai hésité à me lancer dans cette aventure… J'en ai découvert le premier volet à très petit prix au début de mes congés, je l'ai aussitôt pris pour tester… Malgré tous les éloges et critiques positives, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire; j'avoue même avoir abandonner en chemin… et oui, nul n'est parfait!

Bon, San Francisco dans les années 1970, Mary Ann fraîchement débarquée, tombe sous le charme de cette ville et décide de s'y installer. Elle s'installe au 28 barbary Lane, chez Mme Madrigal; très vite elle fera la connaissance des autres pensionnaires : Mona, Michael, Brian, etc...

Les chapitres sont courts, on passe d'un personnage à l'autre, on suit leurs amours (lesbiens, homosexuels, hétéro…)on écoute beaucoup de musique, on fume un joint,...très seventies, quoi… A la lecture, j'avais l'impression de voir une de ses séries américaines qu'on nous passait sur les écrans dans les années 1990...

Pour ma part, je n'ai vraiment pas adhérer au genre et ne lirai pas la suite.

 

note:2

Partager cet article
Repost0
14 août 2018 2 14 /08 /août /2018 20:57
Bleu de Delft

de Simone van der Vlugt

Edition Philippe Rey, avril 2018

 

Plongez dans les Pays-Bas du XVII ° siècle et revivez l'apogée de la faïence avec son célèbre "bleu de delft".

Roman à la fois historique et plaidoyer du féminisme, on suit la jeune Catrijn, jeune veuve qui décide de quitter sa province natale pour aller rejoindre Amsterdam.

Elle décroche un travail d'intendante auprès d'un riche négociant dont elle assistera l'épouse dans ses travaux de peinture. C'est grâce à cette dernière qu'elle rencontrera Vermeer ainsi que Rembrandt.

Mais très vite son passé la rattrape, car oui, son époux était violent et alcoolique, mais sa mort reste suspecte et elle est partie bien trop vite du domicile conjugale.

Catrijn quitte à nouveau tout pour aller vivre à Delft. Cette fois ci, elle arrive à se faire embaucher par un fabricant céramiste, et à son tour elle va pouvoir s'adonner à sa passion: la peinture.

Mais rien n'est simple dans la vie, il faut faire des concessions et des choix c'est inéluctable.

 

Un roman qui m'a rappelé "la jeune fille à la perle", et que je l'ai lu d'une traite, parfait pour les vacances!!

 

Note:5

 

 

Partager cet article
Repost0